Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Conjoncture JPMorgan supprime des postes en Suisse

JPMorgan compte transférer au maximum 140 emplois de Suisse vers d'autres sites stratégiques de l'entreprise à l'étranger.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce qui est important, c'est que nous ne nous attendons pas à 140 licenciements», a précisé le porte-parole de JPMorgan à AWP. Ils confirmaient des rumeurs relayées la veille par le site d'informations financières Finews. Les changements concernent uniquement les activités de banque privée de JPMorgan en Suisse.

«Certains employés trouveront des occasions dans d'autres bureaux, tandis que d'autres suppressions de postes seront absorbées par des fluctuations naturelles et départs à la retraite», a indiqué Jason Lobo à AWP. Un plan social est en cours d'élaboration et les employés sont consultés à ce propos, a-t-il ajouté.

En outre, la Suisse reste un marché en croissance important pour JPMorgan. Les changements ne doivent pas peser sur les clients et les objectifs de croissance.

«Au cours des dernières années, JPMorgan a grandement investi dans sa stratégie de présence à l'international en mettant l'accent sur le placement de fonctions supports au sein de sites appropriés en termes de coûts. Tout changement en Suisse suivra ce principe cette année», a ajouté M. Lobo.

La banque américaine emploie 1000 personnes en Suisse, dans ses bureaux de Genève et de Zurich. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2020, 11h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.