Vendredi 10 juillet 2020 | Dernière mise à jour 16:30

Images Kodak accuse Apple et HTC d'avoir violé certains de ses brevets

Le groupe américain dénonce que ses inventions avaient été reprises sur l'iPhone, l'iPad, l'iPod et certains des téléphones et tablettes du fabricant taïwanais.

Eastman Kodak a déposé plainte contre le géant américain de l'informatique Apple et le fabricant de téléphones portables HTC.

Eastman Kodak a déposé plainte contre le géant américain de l'informatique Apple et le fabricant de téléphones portables HTC. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe américain de photographie Eastman Kodak a annoncé mardi avoir déposé plainte contre le géant américain de l'informatique Apple et le fabricant de téléphones portables HTC pour la violation de certains de ses brevets sur la transmission électronique d'images.

Deux plaintes ont été déposées, à la fois au civil devant un tribunal de l'Etat de New York, et devant les autorités de la concurrence (Commission du commerce international, ITC).«Nous avons eu de nombreuses discussions avec les deux sociétés afin de résoudre ce problème, et n'avons pas pu trouver d'accord satisfaisant», a affirmé une dirigeante de Kodak, Laura Quatela, citée dans le communiqué.

Elle a ajouté que la société ne cherchait pas le retrait des produits Apple et HTC, mais une «compensation».Les cinq technologies volées sont la transmission d'une photo depuis un appareil numérique vers un fournisseur de services grâce une configuration préétablie, une configuration qui permet cette opération, la capture d'images numériques à transférer vers une adresse électronique, un appareil photo avec interface de communication pour transmettre des images soit par le réseau de téléphonie mobile soit par un réseau internet sans fil, et une technique de photographie à partir du visionnage d'une vidéo.Kodak, qui a annoncé le même jour une simplification de son organisation en deux divisions (grand public et professionnels), n'a pas mentionné ses difficultés financières, alors que les investisseurs spéculent sur un dépôt de bilan.

L'action a bondi de 50% mardi à la Bourse de New York, mais elle ne vaut encore que 60 cents.

Créé: 10.01.2012, 23h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.