Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 11:55

Transport Kühne Nagel vend une partie de ses activités

Le logisticien a vendu trois de ses affaires en Grande-Bretagne à XPO Logistics. Les détails financiers de l'opération ne seront pas dévoilés.

Le siège de la société de logistique Kühne Nagel à Schindellegi, dans le canton de Schwyz.

Le siège de la société de logistique Kühne Nagel à Schindellegi, dans le canton de Schwyz. Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le logisticien Kühne Nagel s'est séparé d'une partie de ses activités en Grande-Bretagne. Les affaires Drinks Logistics, Food Services et Retail & Technology ont été cédées à XPO Logistics, a indiqué l'entreprise lundi. La transaction doit encore être approuvée par les autorités compétentes.

Les deux parties se sont mises d'accord pour ne pas dévoiler les détails financiers de l'opération. La finalisation est prévue au deuxième semestre de l'exercice en cours. Les opérations vendues à XPO Logistics ont généré un chiffre d'affaires de 750 millions de francs en 2019. Elles emploient 7500 personnes.

Il y a un an, Kühne Nagel s'était lancé dans une revue stratégique du portefeuille. «Nous avons atteint une étape majeure dans cet effort, avec un accord conclu pour vendre les actifs périphériques au Royaume-Uni», s'est félicité Detlef Trefzger, directeur général de l'entreprise. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2020, 07h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.