Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:00

Politique monétaire La BNS maintient sa politique actuelle

La Banque nationale suisse estime disposer d'une «marge de manoeuvre» suffisante en matière de taux négatifs.

«Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos possibilités», estime la BNS.

«Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos possibilités», estime la BNS. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Banque nationale suisse (BNS) va poursuivre son actuelle politique monétaire, a affirmé mardi le vice-président de la direction générale Fritz Zurbrügg. L'institut d'émission va continuer à utiliser les deux instruments à sa disposition, à savoir les taux directeurs et les interventions sur les marchés des changes.

M. Zurbrügg a répété que la banque centrale helvétique disposait de suffisamment de marge de manoeuvre en matière de taux négatifs. «Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de nos possibilités», a-t-il souligné devant des journalistes et des investisseurs.

Mi-juin, le président de la BNS, Thomas Jordan, avait souligné que l'institut d'émission bénéficiait d'une marge de manoeuvre suffisante pour continuer à assouplir sa politique monétaire déjà fortement expansionniste.

«Nous disposons d'une marge de manoeuvre pour nos deux instruments de politique monétaire, que ce soit pour le nouveau taux directeur ou pour les interventions sur le marché des devises», avait dit M. Jordan. (ats/nxp)

Créé: 02.07.2019, 15h37


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.