Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 05:34

Technique médicale La COMCO ouvre une enquête contre GE Healthcare

L'entreprise sise à Glattbrugg (ZH) est soupçonnée d'avoir entravé des importations vers la Suisse.

GE Healthcare regroupe les prestations de services médicaux du groupe diversifié américain General Electric.

GE Healthcare regroupe les prestations de services médicaux du groupe diversifié américain General Electric. Image: DR-ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission de la concurrence (COMCO) a annoncé ce jeudi 12 mars dans un communiqué avoir ouvert il y a deux jours une enquête contre la branche santé du conglomérat américain, General Electric, GE Medical Systems (Suisse) SA.

L'entreprise sise à Glattbrugg (ZH) est soupçonnée d'avoir entravé des importations vers la Suisse.

L'objet de l'examen porte sur des importations directes et parallèles de matériel médical GE à ultrasons vers la Suisse que le segment médical de General Electric et ses sociétés affiliées ont bloquées, d'après les indices de la COMCO.

GE Healthcare regroupe les prestations de services médicaux du groupe diversifié américain General Electric. En Suisse, la firme emploie 120 personnes à Glattbrugg (ZH) et à Ecublens (VD). Elle fournit, entre autres, des appareils à ultrasons destinés à l'imagerie diagnostique aux hôpitaux, cabinets privés et cliniques. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2015, 10h29

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Economie