Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 17:43

Industrie horlogère La réforme des métiers de l'horlogerie est bouclée

Après dix ans de travaux, la réforme des métiers de l'horlogerie et de la microtechnique est achevée pour répondre aux besoins de l'industrie.

L'industrie horlogère suisse emploie 58'000 personnes.

L'industrie horlogère suisse emploie 58'000 personnes. Image: Archive/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nouvelles filières, des contenus ajustés et de nouveaux noms sont apparus pour une meilleure adéquation aux besoins de l'industrie.

«La branche emploie 58'000 personnes en Suisse mais a besoin de plus de personnel. Elle a désormais tous les outils en main pour assurer la relève», souligne la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse, qui a orchestré cette refonte présentée le jeudi 12 mars au Locle (NE).

Promotion de la formation

Cette dernière compte donc sur les entreprises pour former davantage, et va aussi elle-même promouvoir ces formations auprès des jeunes. De la conception des plans au réglage des mouvements en passant par la fabrication des composants, chaque étape de l'élaboration d'une montre dispose d'un métier qui lui est propre.

Résultat: une palette de sept métiers comportant 13 filières, entièrement rénovée et plus cohérente. Les mises à jour sont entrées en vigueur de façon échelonnée entre 2010 et 2015.

Le secteur en a déjà recueilli les premiers fruits, a souligné François Matile, secrétaire général de la Convention patronale: alors que l'industrie horlogère a accru ses effectifs de 56% de 2004 à 2014, les apprentissages ont grimpé de 75% et le nombre d'apprentis en formation duale (en entreprise) a bondi de 150%. (ats/nxp)

Créé: 12.03.2015, 11h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.