Mardi 25 juin 2019 | Dernière mise à jour 21:33

Suisse Le chômage est au plus bas depuis près de 11 ans

Le taux de sans emploi a reculé de 0,1 point en mai à 2,3%, un niveau jamais atteint depuis juillet 2008.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre d'inscrits auprès des Offices régionaux de placement (ORP) s'est fixé à 101'370 personnes (-5,5%).

Sur un an, le taux de chômage s'est également replié de 0,1 point, selon les indications fournies vendredi par le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Corrigé des variations saisonnières, le taux de chômage est resté stable à 2,4% en comparaisons annuelle et mensuelle.

Le nombre de seniors sans emploi est repassé sous la barre de 30'000 personnes, se fixant à 29'175 personnes. Cela représente un recul de 4,8% sur un mois. La contraction est encore plus marquée pour le chômage des jeunes (15 à 24 ans), qui a baissé de 5,7% à 10'049 inscrits.

Le nombre de demandeurs d'emploi s'est établi à 176'128 personnes, soit -5,0%. Les places vacantes recensées ont connu un recul de 8% à 37'390 unités, parmi lesquelles 22'544 soumises à l'obligation d'annonce introduite en juillet 2018 pour les professions où le taux de chômage dépasse 8%.

Vaud et Valais en nette baisse

Les cantons de Vaud et du Valais ont enregistré la baisse mensuelle la plus marquée, de 0,3%, un honneur partagé avec les Grisons. Ils affichent un taux respectif de 3,3% et 2,5%. Genève demeure en queue de classement parmi les Romands avec 4,2% (-0,1 point).

Neuchâtel a bénéficié d'une contraction de 0,2 point, ce qui lui permet de présenter un taux de 3,3%. Le Jura n'est pas loin, avec 3,1% (-0,1). La région francophone du Jura bernois a campé sur un taux de 2,4%.

Fribourg a consolidé sa première position parmi les cantons romands, au bénéfice d'un repli de 0,2 point à 2,3%. Les cantons les plus peuplés que sont Berne et Zurich ont vu leur proportion de sans-emploi reculer de 0,1 point à respectivement 1,7% et 2,1%. Obwald reste le meilleur élève de Suisse, avec un taux stable de 0,7%.

Dans son compte-rendu mensuel, le Seco détaille également les statistiques des réductions de l'horaire de travail, qui ont concerné en mars 2019 706 personnes (-7,1% sur un mois) et 66 entreprises (stable). Un tassement de 5,2% est constatée pour les heures de travail perdues, 46'157 au total. En comparaison annuelle, les baisses sont très importantes.

En mars, les spécialistes du Seco ont dénombré 2234 personnes ayant épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage, sur la base des données provisoires fournies par les caisses de chômage. (ats/nxp)

Créé: 07.06.2019, 08h04

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.