Jeudi 14 novembre 2019 | Dernière mise à jour 06:11

Chimie Lonza va produire des dérivés de cannabidiol

Un dérivé synthétique d'une substance présente dans le cannabis va servir au traitement de la sclérose en plaques.

Le groupe chimique va produire des capsules remplies d'un dérivé de cannabidiol.

Le groupe chimique va produire des capsules remplies d'un dérivé de cannabidiol. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chimiste et sous-traitant de l'industrie pharmaceutique Lonza va produire un dérivé synthétique du cannabidiol, un cannabinoïde présent dans le cannabis, pour le traitement de la sclérose en plaques et la sclérodermie systémique, a annoncé mercredi le groupe bâlois.

Selon les termes du contrat conclu avec l'américain Emerald Health Pharmaceuticals, la filiale Lonza Pharma & Biotech va synthétiser l'ingrédient pharmaceutique actif et développer le produit sous forme de capsules remplies de liquide, a précisé la société dans un communiqué. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été révélés.

Emerald Health Pharmaceuticals, dont le siège est à San Diego en Californie, est spécialisé dans le développement de médicaments à base de cannabinoïde, destinés au traitement de maladies graves comme les diverses formes de scléroses, ainsi que les maladies de Huntington et de Parkinson. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2019, 16h17

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.