Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 18:09

Assurance La Mobilière réalise un bénéfice en net recul

Le groupe bernois estime qu'il a bouclé sur un solide exercice, l'an passé, malgré des résultats à la peine.

Le secteur automobile a été favorable au groupe bernois.

Le secteur automobile a été favorable au groupe bernois. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Mobilière a vu son bénéfice net reculer d'un bon tiers à 383,4 millions de francs l'an passé. L'exercice 2014 avait été marqué pour l'assureur bernois par le gain unique de 161,4 millions issu de la cession de sa participation dans la Nationale Suisse.

Le groupe coopératif bernois estime avoir réalisé l'an dernier un solide exercice, selon les propos tenus jeudi à Berne par son directeur général Markus Hongler. Le volume des primes encaissées a augmenté de 1,3% en comparaison annuelle pour totaliser 3,52 milliards de francs.

Le secteur non-vie se taille toujours la part du lion, avec une hausse de 3,3% à 2,74 milliards de francs. Ce taux est à nouveau supérieur à celui du marché, s'est plu à relever La Mobilière devant la presse.

Véhicules porteurs

Les affaires ont connu une évolution particulièrement favorable dans le secteur automobile. Les paiements pour dommages ont diminué dans le même temps.

La charge de sinistres a en conséquence reculé, le ratio combiné (à savoir le rapport entre coûts et dommages d'une part ainsi que primes d'autre part), s'améliorant de 3,2 points à 88,7% (de 91,9%). Pour rappel, plus il est bas, mieux c'est.

Dans le secteur vie, les recettes de primes ont reflué de 5,3% à 774,8 millions de francs. Les affaires individuelles à primes périodiques ont progressé de 8%, dépassant nettement la croissance du marché (1%), alors que les affaires collectives à primes périodiques se contractaient de 4%.

La contribution du secteur non-vie au bénéfice net s«est élevée à 353,5 millions de francs l'an passé, contre 398 millions en 2014, abstraction faite de l«effet unique de la Nationale Suisse. Celle du secteur vie a atteint 29,9 millions (41,4 millions).

Concernant le gain unique de 161,4 millions de francs en 2014, il était en lien avec le rachat de l'assureur bâlois Nationale Suisse par l'assureur st-gallois Helvetia. La Mobilière en avait profité pour vendre son paquet d'actions.

Clients gâtés

Fidèle aux principes de la coopérative, La Mobilière partage les fruits de «son succès» avec le client. Les primes des assurances véhicules et entreprises diminueront de 10% durant un an dès la mi-2016. «Nous redistribuerons ainsi 155 millions de francs au total à nos assurés», a dit Markus Hongler.

Pour mémoire, depuis juillet 2015 et jusqu'en juin prochain, tous les clients titulaires d'une assurance ménage et bâtiment bénéficient d'une réduction de prime de 20%. Au cours des cinq dernières années, La Mobilière a redistribué à ses assurés non-vie plus de 700 millions de francs.

Hors effet unique lié à la Nationale Suisse, le résultat financier 2015 ressort à 234,9 millions de francs, contre 433,2 millions un an plus tôt. La Mobilière se dit par ailleurs très solidement dotée en matière de fonds propres.

Fondée en 1826, La Mobilière est la plus ancienne société d«assurances privée de Suisse. Parmi les faits marquants de l'an passé, elle a racheté avec effet au 1er janvier 2016 la société vaudoise Trianon, spécialisée dans les solutions de prévoyance professionnelle et la gestion administrative des ressources humaines. (ats/nxp)

Créé: 07.04.2016, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.