Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 00:12

Immobilier MoneyPark se renforce en Suisse romande

L'entreprise contrôlée par Helvetia va fusionner avec Defferrard & Lanz (DL), le leader du secteur du courtage hypothécaire en Romandie.

Après la fusion, MoneyPark assurera le courtage de plus de 2 milliards de francs de prêts hypothécaires par année.

Après la fusion, MoneyPark assurera le courtage de plus de 2 milliards de francs de prêts hypothécaires par année. Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La plate-forme fintech MoneyPark acquiert Defferrard & Lanz (DL), société de conseil hypothécaire et de prévoyance indépendante en Suisse romande, pour un montant non divulgué. La fusion crée un courtier négociant près de 2 milliards de francs de prêts hypothécaires par an.

Avec l'intégration de DL, MoneyPark, gagne cinq nouveaux sites en Suisse romande, indique mardi l'entreprise de conseils en produits financiers contrôlée par Helvetia. Le courtier né de l'opération est désormais présent dans tout le pays, dessert les trois régions linguistiques, en ligne mais aussi hors ligne dans désormais 28 filiales.

MoneyPark reprend l'intégralité des parts de DL. L'ensemble des 45 collaborateurs de la société lausannoise ainsi que toutes ses filiales sont conservées. Ses fondateurs Stéphane Defferrard et Stéphane Lanz restent également dans l'entreprise.

La société DL Conseils en financement immobilier, basée à Lausanne, opère sur le marché romand depuis plus de dix ans, avec des adresses à Genève, Lausanne, Nyon (VD), Vevey (VD) et Neuchâtel. Pionnière dans son domaine, elle est spécialisée dans le conseil en financement immobilier, en prévoyance ainsi que dans les questions d'optimisation fiscale liées à l'immobilier.

Helvetia finance

Dans un communiqué séparé, Helvetia, qui détient 70% de MoneyPark, salue cette acquisition, «qu'elle a financée». Les parties gardent le silence sur le montant du rachat. L'assureur saint-gallois souligne la complémentarité des deux entreprises: MoneyPark, avec deux implantations romandes jusqu'ici, est surtout présente en Suisse alémanique et au Tessin, tandis que DL est ancrée en Suisse romande.

«Nous doublons d'un seul coup notre volume hypothécaire placé tous les mois et les demandes de la clientèle», se félicite Stefan Heitmann, directeur général et fondateur de MoneyPark, cité dans le communiqué. Le rachat porte à plus de 130 le nombre de ses collaborateurs en Suisse, avec un stock sous gestion de plus de 8 milliards de francs. Les partenaires décrivent l'opération comme une «nouvelle étape franchie» dans l'histoire encore jeune du secteur helvétique de la fintech. La fusion vient également renforcer la concurrence au conseil bancaire traditionnel. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2017, 07h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.