Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:46

Japon Nintendo switche dans le vert au 1er trimestre

Grâce aux ventes de sa nouvelle console hybride, le pionnier du jeu vidéo a réalisé un excellent premier trimestre.

Image: Archives/Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nintendo a dégagé au premier trimestre 2017/18 un bénéfice net de 21,2 milliards de yens (179 millions de francs). Il a écoulé 1,97 million d'exemplaires de sa nouvelle console Switch en trois mois.

La maison mère de Mario, Zelda ou des Pokemon vise toujours un objectif de 10 millions de Switch sur l'exercice, restant plutôt prudente après le bon départ de cette machine semi-portable, semi-fixe, et la sortie de jeux vedettes.

Son bénéfice d'exploitation s'est établi à 16 milliards de yens entre avril et juin (contre une perte de 5 milliards un an plus tôt), sur un chiffre d'affaires qui a été multiplié par deux et demi à 154 milliards de yens.

Nintendo avait déploré l'an passé à la même période une perte nette de 24,53 milliards, traversant alors une très mauvaise passe du fait de méventes de sa console Wii U (alors en fin de vie) et dans une moindre mesure des modèles de poche 3DS.

Cession aux Etats-Unis

Le groupe s'était financièrement rattrapé par la suite grâce à la cession de ses actifs dans une équipe de base-ball américaine, ce qui lui avait permis de dégager un substantiel bénéfice net annuel.

La sortie en mars de la Switch, un concept nouveau de console de salon avec une partie écran amovible et transportable, a redonné des couleurs à la firme plus que centenaire.

Même s'il y a encore assez peu de jeux pour cette machine, grâce à «Mario Kart 8 Deluxe» commercialisé en avril (3,54 millions d'exemplaires vendus dans le monde), «Arms» lancé en juin (1,18 million) ou encore la dernière mouture du mythique «Zelda» (1,16 million), la Switch attire, car elle se distingue de la PlayStation 4 (PS4), immense succès de Sony, ou de la console XBox One de Microsoft.

De nouveaux jeux

Au total 8,14 millions de jeux développés par Nintendo pour la Switch ont trouvé preneur au cours des mois d'avril à juin. Par la suite, les ventes de cette console devraient être dopées par le déjà très prisé «Splatoon 2» (sorti le 21 juillet) et «Super Mario Odyssey» (prévu en octobre). Le groupe espère vendre en tout 35 millions de jeux Switch conçus par lui sur l'ensemble de l'exercice.

Par ailleurs, Nintendo a indiqué avoir vu augmenter de 1% les ventes de ses consoles de poche 3DS, à 950'000 exemplaires au cours du trimestre.

Les téléchargements de divers jeux en ligne pour ses différentes consoles ont fortement progressé (+41% sur un an à 11 milliards de yens), de même que les applications développées pour les smartphones, à commencer par Mario Run ou Fire Emblem Heroes, qui ont généré des revenus certes encore maigres mais plus que quintuplés sur un an à 9 milliards de yens.

Nintendo a maintenu ses prévisions annuelles: le groupe escompte toujours un chiffre d'affaires à 750 milliards de yens (+53% sur un an) et un bénéfice d'exploitation plus que doublé à 65 milliards de yens. Son gain net devrait comme prévu dévisser de 56% sur un an du fait de l'absence cette année d'une rentrée exceptionnelle qui avait artificiellement gonflé le bénéfice de l'an passé. (ats/nxp)

Créé: 26.07.2017, 10h53

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.