Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 05:56

Consommation Le Nutella, ce symbole de la mondialisation

Dans un récent rapport, l'OCDE étudie les chaînes de valeurs de la production industrielle. Et l'étude se penche sur l'exemple du Nutella, produit sur cinq continents et dont les ingrédients viennent du monde entier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est présent sur les tables du déjeuner à travers les cinq continents. Souvent décrié, régulièrement imité, jamais égalé (dans les ventes): le Nutella est un symbole de ces marques qui traversent les épreuves et conquièrent le monde. Récemment, un bar entièrement consacré au Nutella a même été ouvert.

Mais si la célèbre pâte à tartiner du confiseur italien Ferrero est distribuée et consommée sur toute la planète, ses pots contiennent aussi une bonne partie de la Terre. C'est ce que démontre l'OCDE dans un chapitre consacré au Nutella de son rapport GlobalValueChains publié récemment.

Neuf usines et des ingrédients du monde entier

Près de 250'000 tonnes de pâte à tartiner sont produites chaque année dans neuf usines à travers le monde: cinq en Europe (France, Allemagne, Pologne, et deux en Italie), une en Russie, une en Amérique du Nord (Canada), deux en Amérique du Sud (Brésil et Argentine) et une en Australie.

Et ces sites de production reçoivent des ingrédients eux aussi issus de diverses régions du monde: noisettes de Turquie, huile de palme de Malaisie, cacao du Nigéria, sucre du Brésil et de France, Vanille de Chine et de France, sans compter le lait écrémé qui est produit dans les pays d'assise des usines de Nutella. Ou le packaging qui est lui aussi fabriqué dans les pays de production.

75 bureaux de vente et distribution

Ainsi, ce produit «imaginé par la Ferrero International SA basée en Italie est représentative de la chaîne de valeurs de l'industrie agroalimentaire», selon les auteurs du rapport de l'OCDE. Pour compléter cette identité, l'OCDE rappelle que le Nutella est distribué dans le monde entier à travers 75 bureaux de vente et de distribution.

Si le Nutella peut ainsi être vu comme un symbole de l'économie mondialisée, la logique économique n'est pas absente des implantations. La localisation des sites de production est étudiée pour coller au plus près aux principaux marchés de distribution (Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud et Océanie).

Par contre, aucune usine n'est implantée en Asie, peut-être, comme le suggèrent les auteurs du rapport, parce que le Nutella est moins populaire sur ce continent. A contrario, un autre produit Ferrero, le célèbre Rocher, est très demandé sur ce continent... et une usine en fabrique en Inde.

Créé: 17.12.2013, 14h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.