Samedi 21 juillet 2018 | Dernière mise à jour 20:43

Conso Paiement numérique en plein boum

Quatre Suisses sur cinq utilisent leur téléphone portable pour régler leurs achats, que ce soit sur Internet ou au magasin, et gérer leur argent.

Image: Fotolia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelque 78% des Suisses utilisent leur téléphone portable pour gérer leur argent et payer en ligne ou au magasin, selon une étude. La génération des «millennials» (les 18-37 ans) est l’une des plus assidues dans l’utilisation des moyens de paiement numériques. Le nombre croissant de possibilités de paiement avec des appareils mobiles contribue à ce que les consommateurs trouvent plus facilement une solution numérique adaptée à leur mode de vie, affirme la société américaine d’émission de cartes bancaires Visa dans une étude sur les paiements numériques.

Confiance croissante

Près de deux tiers des sondés (62%) vérifient leur compte ou utilisent d’autres services de leur «banking-app». En Suisse, cette marque atteint 58%. Plus de deux tiers (68%) des personnes interrogées utilisent en outre un porte-monnaie numérique de type PayPal, un site commercial sur lequel ils laissent leurs coordonnées de carte, ou une solution de paiement mobile. Avec 69%, ce taux est même légèrement supérieur en Suisse. Concernant les achats en ligne, un peu moins de la moitié des sondés (48%) utilisent un appareil mobile pour ce faire, contre 45% des Suisses interrogés. En Suisse, les trois activités les plus plébiscitées en matière de paiement numérique sont la vérification du solde du compte bancaire (58%), l’achat de billets de transport public (46%) et les achats en ligne (45%).

Tous pays confondus, pas moins de 88% des «millennials» utilisent un appareil mobile – téléphone, tablette ou appareils que l’on porte sur soi (wearable) – pour réaliser des opérations bancaires, relève Visa. Ils sont autant parmi les 18-34 ans en Suisse à dire qu’ils paient de manière numérique, soit 2% de plus que la moyenne européenne. Si deux tiers des «millennials» helvétiques disent payer régulièrement avec un appareil mobile, ils sont en revanche à peine 40% chez les 55-64 ans.

Par ailleurs, la confiance des consommateurs européens dans les méthodes de reconnaissance biométrique (scan de l’iris ou empreinte digitale) va croissant: 84% estiment qu’il s’agit du moyen d’authentification le plus sûr. Ils étaient 59% il y a un an. Tant la génération des baby-boomers (née entre 1946 et 1969) que les «millennials» se montrent confiants dans les données biométriques.

Commandée par Visa, l’enquête a été menée entre juin et juillet par l’institut de sondage Populus. Quelque 42 308 consommateurs ont été interrogés dans 22 pays européens, dont la Suisse. (ATS/Le Matin)

Créé: 26.10.2017, 06h28

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.