Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:42

Suisse Patrik Gisel quitte la banque Raiffeisen

Patrik Gisel a été poussé vers la sortie en raison de sa relation avec l'ancienne conseillère administratrice Laurence de la Serna.

Patrik Gisel.

Patrik Gisel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Patrik Gisel quitte Raiffeisen en tant que PDG après 19 ans à la tête de l'établissement, révèle le «Tagi».

Une histoire de coeur entre Patrik Gisel et l'ex-administratrice Laurence de la Serna n'avait pas été appréciée par le conseil d'administration qui l'avait apprise par la presse.

Patrik Gisel a reconnu les faits lors d'une séance. Laurence de la Serna, quant à elle, a quitté l'instance de surveillance en juin, évoquant des raisons personnelles et des changements dans son environnement professionnel.

Ce vendredi soir, Patrik Gisel et le conseil d'administration ont convenu d'avancer la date de son retrait annoncé pour la fin de l'année. Cela afin de clore le débat autour de sa personne et de permettre au Groupe Raiffeisen de se concentrer sur les défis à venir, annonce la banque dans un communiqué diffusé vendredi soir.

Patrik Gisel quitte donc dès à présent toutes ses fonctions.

Créé: 09.11.2018, 22h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Economie