Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:50

Suisse Performance record pour le commerce extérieur

Alors que les exportations ont progressé de 1,4% à un niveau record au 2e trimestre, les importations se sont étoffées de 0,2%, là aussi un plus haut historique.

La balance commerciale a bouclé le 2e trimestre sur un excédent de 6,8 milliards de francs.

La balance commerciale a bouclé le 2e trimestre sur un excédent de 6,8 milliards de francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'évolution favorable du commerce extérieur de la Suisse s'est poursuive au 2e trimestre, avec à la clef une performance record. Alors que les exportations ont progressé de 1,4% à un niveau inédit de 58,25 milliards de francs, les importations se sont étoffées de 0,2% à 51,45 milliards, là aussi un plus haut historique.

En termes réels, soit corrigés de l'inflation, les exportations ont cependant subi un tassement de 1%, alors que les importations ont progressé de 0,8%, ressort-il de la statistique publiée jeudi par l'Administration fédérale des douanes (AFD). La balance commerciale a bouclé le 2e trimestre sur un excédent de 6,8 milliards de francs.

Juin record

Sur le seul mois de juin, les exportations ont bondi de 8,5% à 20,38 milliards de francs, alors que les importations ont fléchi de 0,8% à 17,13 milliards. En termes réels, les livraisons vers l'étranger ont cependant très légèrement fléchi (-0,1%), les envois vers la Suisse augmentant de 1,4%. Juin s'est soldé sur un excédent commercial de 3,25 milliards, contre 1,52 milliard en mai.

Du côtés des exportations, la croissance affichée entre avril et fin juin a essentiellement reposé sur la principale branche exportatrice helvétique, celle des produits chimiques et pharmaceutiques, lesquels ont vu leurs envois augmenter de 2,4% à 28,78 milliards de francs, soit pas loin de la moitié du total. La hausse reflète la progression des ventes de principes actifs ( 9,5%) ainsi que de matières premières et de base ( 11,9%), alors que celles de médicaments ont diminué (-1,1%) pour un 2e trimestre consécutif.

Stagnation pour l'industrie horlogère

Deuxième secteur exportateur, l'industrie des machines et de l'électronique a affiché des livraisons en légère hausse de 0,3% à 8,23 milliards de francs, la tendance négative affichée depuis le milieu de l'an dernier perdant de son intensité.

Les exportations horlogères, 3e pilier du commerce extérieur helvétique, ont quant à elles stagné entre avril et fin juin à 5,43 milliards de francs, alors que les livraisons d'instruments de précision se sont légèrement tassées de 0,4% à 4,33 milliards. L'AFD fait cependant part de signes de ralentissement pour ces deux derniers secteurs.

Parmi les autres branches, celle des véhicules s'est distinguée, enregistrant un bond de ses exportations de 9,3% à 1,48 milliard de francs. Le phénomène trouve son origine dans l'envol de 15,9% à 644 millions des livraisons des secteurs de l'aéronautique et de la navigation aérospatiale.

Sur le seul mois de juin, la croissance des exportations a également été portée par les livraisons de l'industrie chimique et pharmaceutique, celles-ci s'envolant de 23,8% à 10,90 milliards, dont une explosion de près de moitié ( 46,8% à 648 millions) pour les matières premières et de base. Les envois de l'industrie des machines ont en revanche chuté de 7,5% à 2,60 milliards, tout comme ceux de la branche horlogère (-7,1% à 1,78 milliard).

Hausse des livraisons vers l'Allemagne

Ventilée du point de vue géographique, la hausse des exportations du 2e trimestre a pris racine en Europe ( 2,1% à 33,72 milliards de francs) et en Amérique du Nord ( 4,5% à 11,59 milliards). Troisième marché d'exportation, l'Asie a fait du surplace (-0,1% à 13,22 milliards).

Sur le vieux continent, l'Allemagne - toujours premier partenaire commercial de la Suisse devant les Etats-Unis -, l'Autriche et les Pays-Bas se sont mis en évidence. Sous l'impulsion des produits chimiques et pharmaceutiques, ces trois pays ont présenté une hausse cumulée de 442 millions de francs, note l'AFD. Les envois vers l'outre-Rhin ont crû de 1,8% au 2e trimestre à 11,42 milliards, ceux vers l'Autriche de 9,8% à 1,56 milliard et ceux destinés aux Pays-Bas de 7,2% à 1,52 milliard.

En Asie, le vif essor des exportations vers Singapour ( 27,3% à 1,41 milliard de francs) et la Chine s'est opposé à la baisse de Hong Kong (-8,3% à 1,42 milliard) et du Japon (-7,4% à 1,89 milliard). Au passage, l'AFD observe que les livraisons destinées à l'Empire du Milieu ont atteint un niveau record, soit 3,33 milliards, un montant en progression de 7,6%.

A l'importation, l'hétérogénéité a prévalu au 2e trimestre. L'envol du groupe autres marchandises de la bijouterie et joaillerie ainsi que du secteur papier et produits des arts graphiques a contrasté avec le repli des véhicules et des métaux. Ces deux derniers secteurs ont ainsi poursuivi leur traversée du désert. (ats/nxp)

Créé: 18.07.2019, 11h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.