Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 14:10

Nouveauté Le plaisir de la surprise en boîte

Une entreprise morgienne réinvente un concept qui fait fureur outre-Atlantique: la boîte surprises. Que l’on achète sans savoir ce qu’elle contient.

Gabriel Burger et Emilie Amaron, établis à Morges, croient au concept du paquet surprises.

Gabriel Burger et Emilie Amaron, établis à Morges, croient au concept du paquet surprises. Image: Laurent Crottet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Proposer à la vente une boîte mystère à une époque où le moindre achat, même modeste, fait l’objet d’une étude approfondie sur les sites de comparaison, l’idée peut paraître saugrenue. Pourtant, c’est le pari fait par un couple d’entrepreneurs vaudois, qui vont lancer le 1er décembre prochain la Boîte surprises. «Nous avons créé un site de commerce en ligne, qui propose chaque jour un article différent à prix cassé, que l’on peut acheter mais aussi gagner grâce à un concours (ndlr: Le juste prix), explique Gabriel Burger. Et il y a quelque temps, nous avons eu l’idée de proposer des boîtes mystère à la vente afin de déstocker nos invendus. On l’a fait un peu comme ça, sans trop y croire. Et à notre grande surprise, ça a été l’une de nos meilleures ventes.» Plusieurs thématiques

Le couple se renseigne alors sur des concepts similaires. Si, en Suisse, rien de comparable n’existe, la formule cartonne aux Etats-Unis et au Canada. «On a alors décidé de se lancer. Chaque 1er du mois, dès le mois de décembre, nous proposerons plusieurs boîtes surprises autour d’une thématique, comme les animaux, la cuisine ou encore l’érotisme. Il y aura aussi à chaque fois une proposition 100% mystère où nous glisserons des objets différents. Durant l’année, il y aura aussi des box spéciales autour d’évènements ponctuels, comme la Saint-Valentin par exemple.» Avant cela, la boîte de Noël de cette année va s’adresser à ceux qui n’ont jamais d’idées pour grand-papa, la voisine ou le petit frère, avec plusieurs petits cadeaux, mystères toujours, à glisser sous le sapin.

Mais au fond, pourquoi les gens sont-ils prêts à acheter un produit sans savoir lequel? «C’est ce qui nous a étonnés au début, admet Gabriel Burger. Moi qui n’aime pas dépenser de l’argent pour rien, je n’imaginais pas le succès de ces boîtes mystères.» Selon Emilie Amaron, son amie et cofondatrice de l’entreprise, «les gens aiment bien le côté surprise. Ce n’est pas trop cher, les gens découvrent des gadgets sympas qu’ils n’auraient peut-être pas achetés comme ça, ou même que l’on n’a pas l’habitude de voir dans le commerce.» Sur les premières opérations «Boîtes surprises», en tout cas, le retour des clients était majoritairement positif. «Les quelques mécontents étaient souvent des gens pas concernés par les articles. Si vous recevez des gadgets pour animaux alors que vous n’en avez pas, c’est évident que ça peut être décevant. Mais c’est le principe de la boîte 100% surprises. Même si nous y mélangeons des produits de différents types pour que chacun y trouve son compte.»

Pour les plus «frileux», les boîtes thématiques garantissent de recevoir au moins des produits adaptés à ses goûts, ce d’autant que l’on peut déterminer son sexe au moment de l’achat. Sans compter qu’évidemment, comme pour n’importe quel acte d’achat, il est possible de l’annuler dans les sept jours ouvrables, sous réserve que les articles soient neufs et emballés. Quant au jeune couple, il ne compte pas s’arrêter là. Si le concept fonctionne, il espère le décliner avec des boîtes mystères sur d’autres thèmes. Pourquoi pas même avec des escapades. Partir en terre inconnue vers une destination surprise, plutôt sympa!

Créé: 23.11.2016, 06h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.