Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 18:28

Suisse Le plan social de BNP Paribas est accepté

La filiale helvétique de la banque française avait annoncé un plan de restructuration, avec le licenciement de 250 employés. Ceux-ci ont accepté les compensations offertes.

Dans son communiqué, BNP Paribas justifiait ces coupes par le poids des taux négatif et la contraction des marges.

Dans son communiqué, BNP Paribas justifiait ces coupes par le poids des taux négatif et la contraction des marges. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

BNP Paribas (Suisse) et son personnel ont signé fin janvier un plan social destiné aux 250 employés qui seront licenciés suite à la restructuration. L'accord répond aux attentes du personnel, affirme lundi l'Association suisse des employés de banque, qui a accompagné les démarches.

Le plan social tient compte des années de service et offre aux personnes de plus de 58 ans des conditions avantageuses de retraite anticipée, affirme le syndicat dans un communiqué. La banque s'est également engagée à soutenir les salariés à retrouver un emploi, soit par le biais d'une formation, soit par un replacement.

BNP Paribas a aussi consenti à se placer sous la convention collective de travail (CCT) pour le secteur financier. Un nouveau comité du personnel a été élu dans la foulée.

La filiale helvétique de la grande banque française avait annoncé fin novembre un vaste plan de restructuration, avec le licenciement de 250 employés sur un effectif de 1400. La restructuration concerne principalement Genève, où la banque a son siège. Les licenciements devraient être prononcés entre cette année et la prochaine.

Dans son communiqué, BNP Paribas justifiait ces coupes par le poids des taux négatifs, la contraction des marges et la nécessité d'investir dans la technologie. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2020, 10h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.