Samedi 21 avril 2018 | Dernière mise à jour 14:54

Etats-Unis La production pétrolière au plus haut depuis 46 ans

Avec un total de 9,64 millions de barils par jour, le mois d'octobre afficherait un record mensuel depuis le mois de mai 1971.

La hausse de la production américaine est motivée par le rebond des cours du pétrole.

La hausse de la production américaine est motivée par le rebond des cours du pétrole. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La production de pétrole brut aux Etats-Unis a augmenté de 167'000 barils par jour (bpj) en octobre, à 9,64 millions de bpj, selon les données de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), son plus haut niveau de production mensuelle en plus de 46 ans.

Les chiffres de production de septembre ont été révisés en baisse de 11'000 bpj à 9,47 millions de bpj, a précisé l'EIA dans son rapport mensuel sur le production publié vendredi. S'il n'est pas révisé le mois prochain, le chiffre d'octobre serait un record mensuel depuis le mois de mai 1971.

La hausse de la production est motivée par le rebond des cours du pétrole, qui se poursuit en cette fin d'année avec le brut léger américain qui se traite au niveau de 60 dollars le baril, au plus haut depuis la mi-2015.

En hausse continuelle

Selon les relevés de la firme parapétrolière Baker Hughes, le nombre de puits en activité aux Etats-Unis est de 747 en ce 29 décembre, sans changement par rapport à la semaine précédente, soit une hausse de 42% par rapport à fin 2016 quand ce nombre était de 525.

La production américaine de pétrole brut est en hausse de près de 16% depuis la mi-2016, mais elle reste en deçà du niveau de 10 millions de bpj que beaucoup d'analystes prédisaient pour la fin d'année et qui n'est dépassé que par l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial, et la Russie, premier producteur.

Ce seuil pourrait toutefois être atteint dans les prochaines semaines, limitant les efforts des autres producteurs pour réduire l'offre mondiale.

«L'impact du pétrole de schiste américain commence à frayer en terrain inconnu», ont écrit ce mois-ci les analystes de RBC Capital Markets dans une note, en ajoutant que cela avait «redessiné la carte mondiale des flux de pétrole.» (ats/nxp)

Créé: 31.12.2017, 13h14


Sondage

Remplacer nos politiciens par des citoyens tirés au sort. Une bonne idée, selon vous?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.