Vendredi 20 septembre 2019 | Dernière mise à jour 19:58

Banque Raiffeisen pourrait biffer des dizaines d'emplois

La banque Raiffeisen va présenter la semaine prochaine un projet de restructuration, qui pourrait se traduire par 200 suppressions de poste.

La banque Raiffeisen pourrait opérer une saignée dans son personnel à son siège de Saint-Gall.

La banque Raiffeisen pourrait opérer une saignée dans son personnel à son siège de Saint-Gall. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La banque Raiffeisen cherche à tourner la page de l'ère Pierin Vincenz et de nouvelles mesures sont attendues pour la semaine prochaine. Selon la «St. Galler Tagblatt», le projet sera dévoilé mardi et il prévoit la suppression de 200 postes de travail, principalement au siège social de la banque à Saint-Gall.

Raiffeisen emploie près de 2200 personnes en Suisse, dont 1233 à Saint-Gall et principalement dans l'informatique. Les départements concernés par la restructuration sont pour le moment inconnus.

Un siège social sous tension

Le projet «Réforme 21» est géré par un groupe de travail d'une quinzaine de membres sous la co-responsabilité de Guy Lachapelle, le nouveau président de la banque, et de Kurt Sidler, le président de la Raiffeisenbank à Lucerne. Il s'est fixé comme objectif d'élaborer une stratégie qui doit aboutir à un cahier des charges pour le siège social.

La direction a également engagé une société de conseil afin d'explorer les synergies potentielles. Selon «Inside Paradeplatz», on parle d'économies annuelles d'au moins 30 millions de francs et de suppressions d'emplois imminente entre 100 et 200 postes.

Cette situation pèse sur les employés et nombre d'entre eux se disent «très mécontents». Jusqu'à présent, la réduction des effectifs n'avait pas été évoquée. Au siège de la banque, les employés auraient préféré que la direction parlât clairement de «coup de balai».

La banque s'est refusée à tout commentaire.

Créé: 04.04.2019, 08h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.