Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 16:00

France Le redressement fiscal de Google est bien annulé

Une amende de plus d'un milliard de francs avait été infligée à Google par la justice française. Jeudi, en appel, cette condamnation a été annulée.

Dans un premier temps, Google avait été amendé à hauteur de 1,3 milliard de francs par la justice française.

Dans un premier temps, Google avait été amendé à hauteur de 1,3 milliard de francs par la justice française. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Cour administrative d'appel de Paris, saisie en juillet 2017 par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, a confirmé jeudi l'annulation du redressement fiscal infligé par l'Etat français au géant américain Google.

La Cour, par cinq arrêts, a «confirmé les jugements de première instance qui ont déchargé la société Google Ireland Limited des redressements fiscaux dont elle avait fait l'objet», au titre des années 2005 à 2010, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Un «accord transactionnel»

Les juges ont rejeté la thèse de l'administration fiscale que la SARL Google France «était placée sous la dépendance de la société Google Ireland Limited et que ses salariés disposaient des pouvoirs leur permettant de conclure des contrats au nom de la société irlandaise».

Ils ont estimé, au contraire, que «les locaux et le personnel de la SARL Google France n'étaient à la disposition que de la société française, pour son activité propre dans le cadre du contrat de prestation de services la liant à la société irlandaise».

Gérald Darmanin avait fait appel après l'annulation, le 12 juillet 2017, par le tribunal administratif de Paris du redressement fiscal de 1,15 milliard d'euros (quelque 1,3 milliard de francs) infligé au géant américain. Il avait toutefois ouvert la porte à «un accord transactionnel».

Interrogé par l'AFP, son ministère n'a pas souhaité commenter des décisions de justice. (afp/nxp)

Créé: 25.04.2019, 16h22

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.