Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Internet Mieux encadrer l'intelligence artificielle

Le directeur d'Alphabet, maison-mère de Google, a annoncé lundi à Bruxelles qu'il souhaitait réglementer l'IA de manière «proportionnée».

Sundar Pichai, président-directeur général de Google, en visite à l'école de codage

Sundar Pichai, président-directeur général de Google, en visite à l'école de codage "MolenGeek" à Bruxelles (20 janvier 2020). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron d'Alphabet, la maison mère de Google, Sundar Pichai, a appelé lundi l'UE à une «approche proportionnée» pour réglementer l'intelligence artificielle, lors d'un discours à Bruxelles.

Le 19 février prochain, la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire dans l'UE sur l'intelligence artificielle.

Le but est de proposer tout une série de règles pour s'assurer que cette technologie soit utilisée en respectant les valeurs européennes (notamment sur la protection de la vie privée) dans des secteurs aussi différents que la santé et les transports.

«Une réglementation judicieuse doit adopter une approche proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les opportunités au niveau social», a déclaré M. Pichai, dans un discours prononcé lors d'un événement organisé par le think tank européen Bruegel, à Bruxelles.

«La question n'est pas de savoir s'il faut réguler, mais comment», a-t-il ajouté, montrant qu'il était totalement ouvert à une régulation.

Il doit rencontrer lundi après-midi deux des trois vice-présidents exécutifs de la Commission européenne: le Néerlandais Frans Timmermans, en charge de l'Environnement, et la Danoise Margrethe Vestager, en charge de l'Economie numérique et de la Concurrence.

«Nous voulons offrir notre expertise, notre expérience et nos outils alors que nous sommes aux prises avec des tensions et des compromis (à faire) inévitables», a-t-il ajouté. (ats/nxp)

Créé: 20.01.2020, 13h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.