Mardi 22 octobre 2019 | Dernière mise à jour 17:45

Allemagne RER à Munich: Implenia décroche un contrat

L'entreprise helvétique Implenia participera à la construction du deuxième tracé principal du RER munichois.

Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Implenia a décroché, avec son partenaire Hochtief, un contrat de près de 400 millions d'euros (440 millions de francs) pour la construction du deuxième tracé principal du RER de Munich. Le groupe helvétique aura la direction technique du consortium chargé de la station centrale de Marienhof, annonce-t-il jeudi.

Cette future station - dont la construction a été confiée par Deutsche Bahn - sera située au coeur de la cité bavaroise. L'ouvrage sera réalisé, initialement, dans une fouille à ciel ouvert qui sera ultérieurement recouverte d'une dalle de béton. Il sera bâti à environ 40 m de profondeur et accueillera des quais longs de 210 m.

«Ce projet complexe de construction d'infrastructures intégrant d'exigeants travaux spéciaux de génie civil et des travaux de construction de tunnels et de construction massive nécessite des technologies hautement spécialisées ainsi qu'une vaste expertise», a déclaré René Kotacka, responsable de la division Infrastructure d'Implenia, cité dans le communiqué.

Les travaux commenceront au début de l'été prochain. (ats/nxp)

Créé: 27.12.2018, 09h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.