Lundi 18 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:03

Energie Romande Energie plombée par Alpiq

A cause de sa participation indirecte dans Alpiq, la société Romande Energie a vu son bénéfice net réduit de moitié au premier semestre.

La société basée à Morges a annoncé jeudi un chiffre d'affaires de 295 millions de francs.

La société basée à Morges a annoncé jeudi un chiffre d'affaires de 295 millions de francs. Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Romande Energie a vu son bénéfice net réduit de plus de moitié au premier semestre, en raison de sa participation indirecte dans Alpiq, qui a subi une lourde perte. Les recettes de l'énergéticien vaudois se sont en revanche un peu étoffées, grâce aux développement des services.

La société basée à Morges a annoncé jeudi un chiffre d'affaires de 295 millions de francs, en hausse de 1% sur un an. Les services énergétiques à eux seuls ont permis cette évolution, avec une augmentation de leurs recettes de 38% à 43,4 millions. Le groupe se félicite en particulier de l'essor «exponentiel» des chauffages à distance. A cela s'est ajoutée l'acquisition de plusieurs sociétés.

«Nous envisageons de poursuivre cette politique d'acquisition ciblée ces prochains mois, avec une diversification à la fois géographique et dans la gamme des services», a précisé à AWP le nouveau directeur général (CEO), Christian Petit. Le seuil de rentabilité pour cette unité devrait être atteint au cours de cette année.

Affaires difficiles

Les affaires ont néanmoins été difficiles en raison d'éléments extérieurs liés à la participation indirecte dans Alpiq. Cet énergéticien valdo-soleurois - en passe de se retirer de la Bourse suisse - a essuyé une perte nette de 206 millions de francs au premier semestre. Cela a impacté négativement le résultat de Romande Energie à hauteur de 19,3 millions.

Romande Energie détient en effet une participation dans EOS Holding, qui possède elle-même 31,4% d'Alpiq. Au final, l'entreprise de Morges a donc vu son bénéfice net plonger de 56% par rapport au premier semestre 2018, à 12,6 millions de francs, pour un résultat brut (Ebit) en baisse de 32% à 32,4 millions. Mais la participation dans EOS Holding n'est pas un sujet de discussions. «Nous restons solidaires d'Alpiq», a assuré Christian Petit.

Par ailleurs, le retour à une pluviométrie conforme aux normales saisonnières a fait reculer la production d'électricité par les ouvrages propres du groupe de 91 gigawattheures, à 251 gigawattheures. Ces derniers couvraient à fin juin 19% des besoins des clients de Romande Energie.

«Flou»

Le groupe vaudois achète la différence sur le marché et procède ainsi à la couverture de ses portefeuilles d'approvisionnement électrique environ 18 mois à l'avance. Cette manière de faire a impacté défavorablement les résultats en raison de prix de l'énergie plus élevés au moment des transactions effectuées. La marge brute opérationnelle du groupe a baissé de 4%.

Les perspectives s'annoncent «floues», précise groupe. Romande Energie évolue dans un environnement incertain. «Nous aimerions investir davantage dans le renouvelable en Suisse, mais les incertitudes juridiques nous obligent à nous tourner vers l'étranger, notamment dans les parcs éoliens en France», a précisé M. Petit, en référence notamment au dossier des éoliennes de Sainte-Croix pendant devant le Tribunal fédéral.

Romande Energie a néanmoins dans son «portefeuille» national un projet «très novateur» de parc solaire flottant sur le lac des Toules à Bourg-St-Pierre, en Valais. Par ailleurs, pour le second semestre, la pluviométrie s'annonce plus favorable pour la production hydraulique que lors du second semestre 2018, qui avait été très sec. A la Bourse suisse, l'action Romande Energie a terminé en baisse de 3,2% à 1210 francs, dans un SPI quasiment à l'équilibre. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2019, 15h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.