Lundi 6 juillet 2020 | Dernière mise à jour 11:00

Aviation militaire Saab et la Suède signent un accord sur le Gripen

Le constructeur Saab et l'Administration suédoise pour le matériel de défense ont conclu un accord relatif à des commandes de l'avion de combat Gripen.portant sur la période 2014 à 2026.

L'accord est divisé en plusieurs parties et les premières commandes concernent le développement des Gripen E pour les années 2013 et 2014.

L'accord est divisé en plusieurs parties et les premières commandes concernent le développement des Gripen E pour les années 2013 et 2014. Image: Reuters

Le Gripen et les chiffres

Les coûts d'achat des 22 Gripen s'élèvent à 3,126 milliards de francs. Tel est le message du Conseil fédéral au Parlement. Le montant que la Suède met sur la table pour ses 40 à 60 avions n'est en revanche pas clair.

Jusqu'ici, les médias avançaient des sommes entre 32 et 90 milliards de couronnes suédoises. L'été dernier, un porte-parole des Verts suédois, Peter Rådberg, avait parlé de 50 milliards de couronnes, au lieu des 32 à 33 milliards calculés par Saab.

Vendredi à Berne, Saab n'a souhaité confirmer ni l'un ni l'autre montant. Les 90 milliards de couronnes (13,1 milliards de francs) semblent toutefois concorder. Selon un porte-parole du ministère de la défense, il s'agit d'une estimation qui comprend les coûts de développement, de production et d'entretien pour les 30 années à venir. Aucune confirmation n'a pu être obtenue vendredi.

Les coûts d'exploitation du Gripen en Suisse s'élèvent à 102 millions de francs par an, selon le message du Conseil fédéral. Là encore, aucune comparaison n'est possible avec la Suède.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le constructeur Saab et l'Administration suédoise pour le matériel de défense ont signé vendredi un accord concernant l'avion de combat Gripen pour la période 2014 à 2026. Un premier contrat s'élève à 2,5 milliards de couronnes suédoises, soit 408 millions de francs.

L'accord est divisé en plusieurs parties et les premières commandes concernent le développement des Gripen E pour les années 2013 et 2014, a indiqué Saab vendredi. Le constructeur suédois prévoit pour les deux prochaines années des commandes à hauteur de 47,2 millions de couronnes (6,9 milliards de francs) provenant de l'Administration suédoise pour le matériel de défense.

Les autres parties du contrat couvrent les développements liés à l'avion de combat de l'ordre de 10,6 milliards de couronnes (1,55 milliard de francs). Saab s'attend également à des commandes pour changer 60 modèles de l'ancien Gripen C en modèle E.

Le Conseil fédéral propose d'acheter 22 avions de combat suédois pour 3,126 milliards de francs. Selon Saab, l'agence d'armement pourrait sous certaines conditions annuler tout ou partie de l'accord. Dans un tel cas de figure, Saab pourrait faire valoir certains frais déjà engagés.

L'accord entre Saab et l'Administration suédoise pour le matériel de défense permettra au constructeur suédois de livrer en 2018 une première série de Gripen E à la Suède. (ats/nxp)

Créé: 15.02.2013, 18h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.