Mercredi 11 décembre 2019 | Dernière mise à jour 21:48

Suisse La saison s'annonce bien pour la parahôtellerie

Après une belle saison estivale, tous les signaux indiquent que la saison d'hiver s'annonce prometteuse pour la parahôtellerie en Suisse.

Le marché des appartements de vacances a la cote.

Le marché des appartements de vacances a la cote. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La parahôtellerie se porte bien en Suisse, à en croire un sondage de l'association faîtière Parahôtellerie Suisse. Les réservations estivales ont progressé et celles à venir pour la saison hivernale s'annoncent prometteuses. L'offre en lits et en mode d'hébergements est aussi amenée à croître.

«Après une réjouissante saison d'été, la situation des réservations pour l'hiver indique déjà une nouvelle progression», selon le communiqué paru jeudi. L'enquête a été menée auprès des membres de l'association, Interhome, Reka, Auberges de Jeunesse Suisses, TCS Camping et BnB Switzerland.

Le marché des appartements de vacances a la cote. Cet été, les chiffre d'affaires d'Interhome ( 4,5%) et de Reka ( 2,9%) ont progressé.

La tendance devrait se poursuivre durant la saison d'hiver 2019/20. Chez Interhome, le nombre de réservations a grimpé de 4,6% par rapport à la même période de l'année précédente. Quant au chiffre d'affaires, le bond est même de 8%. «L'augmentation du nombre de réservations se répartit sur nos maisons et appartements de vacances dans toute la Suisse», affirme Roger Müller, responsable pays d'Interhome Suisse. Les jours de fête tombent «favorablement».

Chez Reka, la même observation est faite à propos des réservations hivernales, avec une hausse de 1,2% du nombre de clients et près de 8% pour le chiffre d'affaires. Les rénovations des établissements ont entraîné des hausses de prix.

Les clients suisses majoritaires en auberges de jeunesse

Les Auberges de Jeunesse Suisses (AJS) misent sur la clientèle suisse pour compenser la baisse du nombre de touristes allemands et britanniques. Après un rebond cet été ( 1,2% pour les nuitées et 2,6% pour le chiffre d'affaires), les réservations annoncent pour la saison froide une hausse de près de 5% des nuitées et des recettes.

Le marché intérieur est porteur, la part de clients suisses a grimpé de 3,4 points de pourcentage cet été, représentant 70% de la clientèle. Au printemps 2020 ouvrira une nouvelle auberge de jeunesse au château de Berthoud, au nord de Berne.

TCS Camping fait également état de chiffres positifs, grâce au lancement du concept de glamping (camping confortable) à Laax. «En 2019, nous avons pu à nouveau augmenter le nombre des nuitées de 5,9% et établir un nouveau record annuel», selon Oliver Grützner, responsable tourisme et loisirs auprès du TCS.

La structure compte développer le portefeuille d'hébergements à louer tels que tente-safari, bungalow, pod (cabane en bois). «Durant la haute saison, nous ne pouvons actuellement de loin pas couvrir la forte demande pour de tels logements», d'après le responsable.

Chez BnB Switzerland, les affaires durant l'été se sont maintenues au niveau de 2018. La structure met l'accent sur la relance de sa présence sur internet prévue début 2020. Dans le même temps, l'offre en lits croît. Du côté d'Interhome, toutes les chambres du Swisspeak Resorts à Zinal (Valais) pourront être réservées cet hiver. Le village de vacances Reka à Wildhaus (SG), rénové pour un million de francs, accueillera ses premiers clients à partir du 20 décembre. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2019, 10h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.