Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 08:09

Ebikon (LU) Schindler supprimera moins d'emplois que prévu

La coupe dans l'effectif de Schindler à son siège lucernois d'Ebikon sera moins douloureuse que redouté.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A l'issue des négociations entre partenaires sociaux, le fabricant d'ascenseurs et escaliers mécaniques a pour l'heure prononcé 21 licenciements, au lieu de 120.

Début mars, Schindler avait annoncé la suppression de 120 postes sur les quelque 200 que recensent les activités de production au siège du groupe à Ebikon jusqu'à fin 2017, rappellent vendredi le syndicat Syna et l'association Employés Suisse. Dans le cadre de la procédure de consultation, le nombre de licenciements avait déjà pu être réduit de 120 à 105.

Retraites anticipées

Après des discussions intenses et constructives, de notables améliorations sont encore devenues possibles, a précisé Guido Schluep, secrétaire central pour l'industrie de Syna. La proposition de mesures de retraite anticipée pour environ 45 salariés a joué un rôle décisif, permettant de garantir de nouvelles perspectives à quasiment la moitié des employés concernés.

A la faveur d'autres mesures, pour lesquelles les discussions se poursuivent, il a été possible de réduire en mai le nombre de licenciements à 21. Les employés concernés ont pu bénéficier d'une extension du délai de licenciement de six mois. Ces salariés peuvent de plus obtenir le soutien d'un centre de conseils ainsi qu'une assistance individuelle pour la recherche d'un emploi externe.

Actuellement, 24 employés sont encore sous la menace d'un licenciement, l'étude des propositions des représentants des salariés se poursuivant. Mais M. Schluep a bon espoir qu'une solution favorable soit trouvée pour une partie d'entre eux. (ats/nxp)

Créé: 10.06.2016, 15h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.