Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 12:22

Espagne Soupçonnée de fraude fiscale, Shakira comparaît

La chanteuse de 42 ans était convoquée en vue d'une mise en examen au tribunal de l'Esplugues de Llobregat, petite ville de l'aire métropolitaine de Barcelone.

A sa sortie du tribunal à Madrid, le 27 mars dernier.

A sa sortie du tribunal à Madrid, le 27 mars dernier. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Shakira n'a rien dit. Seul son avocat a répondu aux questions, pendant l'interrogatoire de plus d'une heure, a indiqué une porte-parole du tribunal. En passant par un garage contigu, Shakira a esquivé la presse et les curieux qui s'étaient massés devant l'entrée du tribunal et qui n'ont pu qu'entrapercevoir l'interprète des hits «Hips don't lie», «Waka Waka» ou «Loca».

Le parquet attribue à la chanteuse et à l'un de ses conseillers six délits de fraude fiscale, portant sur 14,5 millions d'euros impayés (16 millions de francs) en 2012, 2013 et 2014. Selon l'accusation, Shakira vivait en Espagne depuis 2011, l'année où sa relation avec le footballeur du FC Barcelone Gerard Piqué avait été rendue publique, mais avait maintenu sa résidence fiscale aux îles Bahamas jusqu'en 2015.

Ses avocats font valoir que jusqu'en 2014, la plus grande part de ses revenus provenaient de ses tournées internationales et qu'elle ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne, ce qui constitue la condition pour établir sa résidence fiscale dans le pays.

Le ministère public reproche également à la star de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne en 2011, mais les faits relatifs à cette année sont prescrits. Shakira, qui a vendu plus de 60 millions de disques, réside actuellement à la périphérie de Barcelone, avec Piqué et leurs deux enfants nés en 2013 et 2015.

La chanteuse et son avocat n'ont fait aucune déclaration. Mais son équipe a publié un communiqué défendant son innocence et soulignant qu'elle a déjà versé au fisc les sommes réclamées. «Il n'existe actuellement aucune dette» envers l'administration, selon ce communiqué, qui assure que «Shakira s'est toujours acquittée de ses obligations fiscales, y compris entre 2011 et 2014, dans tous les pays où elle a travaillé».

Son équipe souligne par ailleurs que la star a suivi «les recommandations précises de ses conseillers, des professionnels de premier plan». Le mois dernier, elle avait été mise hors de cause dans une autre affaire judiciaire très médiatisée, un tribunal de commerce madrilène ayant conclu qu'une accusation de plagiat présentée par un chanteur cubain était sans fondement. (afp/nxp)

Créé: 06.06.2019, 14h05

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.