Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

USA Un souvenir du premier voyage sur la Lune vendu 468'500 dollars

Des objets issus de la collection personnelle de Neil Armstrong se sont vendus aux enchères pour un montant total de plusieurs millions. Parmi eux, une plaque souvenir rarissime.

Les trois astronautes ayant participé à la mission Apollo 11 (sur la photo: Edwin «Buzz» Aldrin avaient reçu une plaque souvenir chacun. Celle de Neil Armstrong vient d'être vendue à un prix record.

Les trois astronautes ayant participé à la mission Apollo 11 (sur la photo: Edwin «Buzz» Aldrin avaient reçu une plaque souvenir chacun. Celle de Neil Armstrong vient d'être vendue à un prix record.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une plaque souvenir de la mission Apollo 11, emmenée sur la Lune en 1969, a été adjugée 468'500 dollars (environ 469'000 francs suisses) lors de la vente, à Dallas (Texas), de la collection personnelle de l'astronaute Neil Armstrong.

La plaque représente le module lunaire qui s'est posé, le 20 juillet 1969, sur la surface du satellite naturel de la Terre. De retour sur Terre, elle a été montée sur un support en bois avant d'être offerte à Neil Armstrong, le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune. Les deux autres astronautes qui ont participé à la mission Apollo 11, Edwin «Buzz» Aldrin et Michael Collins, ont également reçu chacun une de ces plaques.

Les deux fils de Neil Armstrong, Rick et Mark, avaient décidé de disperser l'imposante collection de leur père, décédé en août 2012, qui représente plus de deux mille objets. Une partie seulement de la collection a été proposée lors de la vente organisée jeudi, vendredi et samedi, à Dallas mais aussi en ligne.

La plaque souvenir a fait mieux que le lot qui était attendu comme le clou de la vente, à savoir un drapeau américain emmené lors du voyage sur la Lune, mais jamais déployé sur place. Plus grand que la plupart des étendards emmenés dans l'espace (45 cm sur 29), il a été adjugé 275'000 dollars, en incluant frais et commissions. C'est plus du triple de l'estimation de Heritage, qui l'avait évalué 75.000 dollars.

Très attendus également, deux lots de fragments de l'avion des frères Wright, dont le premier vol, en décembre 1903, est considéré comme l'acte de naissance de l'aviation moderne. Ces fragments ont également été emportés par Neil Armstrong lors de la mission Apollo 11 et revêtent ainsi une double importance historique. Ils ont chacun été vendus 275.000 dollars, soit, pour l'un des deux, neuf fois l'estimation initiale.

Au total, la première partie de la dispersion de la collection Armstrong a rapporté 5,2 millions de dollars, a indiqué dimanche Heritage Auctions dans un communiqué. Deux autres ventes sont prévues en mai et novembre 2019. (AFP/Le Matin)

Créé: 06.11.2018, 19h56

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.