Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 21:15

Matériel ferroviaire Stadler remporte un gros contrat en Allemagne

Le constructeur de matériel roulant a annoncé avoir renporté un appel d'offres portant sur 55 rames Flirt Akku pour un montant de 668 millions de francs.

La société Stadler construit des trains depuis 75 ans.

La société Stadler construit des trains depuis 75 ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Stadler a confirmé mardi avoir remporté un appel d'offres pour 55 rames Flirt Akku à transmission alternative dans le nord de l'Allemagne. Le contrat s'élève à 600 millions d'euros, soit 668 millions de francs. Les trains seront destinés au transport régional dans le Land de Schleswig-Holstein, a indiqué le constructeur de matériel ferroviaire.

Le 19 juin, le groupe thurgovien avait fait savoir que le résultat de l'appel d'offres pouvait encore être contesté pendant dix jours et qu'au terme de cette période, le contrat définitif serait signé.

Les engins seront en activité à partir de 2022. Le contrat comprend aussi une option pour 50 rames supplémentaires. Stadler sera par ailleurs en charge de la maintenance des rames pendant 30 ans. Des ateliers sur les sites de Rendsburg et Neumünster, en Schleswig-Holstein, sont prévus.

Jure Mikolcic, directeur général de Stadler en Allemagne, cité dans le communiqué, assure que «si l'on considère la durée de vie moyenne d'un véhicule ferroviaire d'environ 30 ans, les véhicules alimentés par batterie sont moins chers que les trains diesel». (ats/nxp)

Créé: 02.07.2019, 07h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.