Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 20:14

Bourse Swiss Re repousse la cotation de ReAssure

ReAssure devait faire son entrée à la Bourse de Londres en juillet mais Swiss Re a fait état d'un affaiblissement de la demande de la part des grands investisseurs institutionnels.

Swiss Re espère lever près de 3 milliards de livres sterling  avec l'entrée en bourse de ReAssure.

Swiss Re espère lever près de 3 milliards de livres sterling avec l'entrée en bourse de ReAssure. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Swiss Re estime que les conditions pour une cotation de sa filiale britannique ReAssure ne sont plus réunies. Le réassureur zurichois suspend ainsi l'opération lancée il y a près d'un mois. ReAssure devait faire son entrée à la Bourse de Londres en juillet.

La suspension de l'introduction en Bourse (IPO) est motivée par un regain de prudence et un manque d'intérêt de la part des grands investisseurs institutionnels en Grande-Bretagne, explique jeudi Swiss Re dans un communiqué succinct.

Swiss Re reste convaincu de la nécessité de se désengager partiellement de ReAssure. Il n'y a toutefois aucune urgence à brader des actions de la filiale britannique à un prix jugé inférieur à leur valeur réelle, insiste le numéro deux mondial de la réassurance.

A fin juin, le groupe zurichois avait précisé que l'IPO devait lui permettre de lever entre 2,8 et 3,3 milliards de livres sterling (3,5 et 4,1 milliards de francs suisses). Le prix par action se situait dans la fourchette 280-330 pence.

Acteur majeur en Grande-Bretagne

L'IPO devait permettre à Swiss Re de baisser sa participation dans ReAssure à moins de 50%, contre 75% actuellement. Le japonais MS&AD Insurance détient les 25% restants. Le désinvestissement vise à améliorer la solvabilité du groupe zurichois, l'activité de ReAssure, gourmande en fonds propres, pesant plutôt sur cet indicateur.

ReAssure est le sixième acteur de l'assurance-vie en Grande-Bretagne. Cette filiale est spécialisée dans la gestion de portefeuilles fermés («closed book»).

L'annonce du jour pourrait remettre en cause une partie du programme de rachat d'actions présenté en février. Swiss Re ambitionne d'acquérir des titres en deux tranches de 1 milliard de dollars chacune. Le deuxième volet était notamment conditionné à un abaissement de la participation dans ReAssure à moins de 50%. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2019, 08h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.