Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 14:02

Télécoms Swisscom transfère près de 1000 employés

Au terme de l'opération prévue en 2020, Cablex, qui 'est une filiale de Swisscom, comptera pas moins de 2500 collaborateurs.

Les syndicats sont divisés après la décision de Swisscom.

Les syndicats sont divisés après la décision de Swisscom. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Swisscom réorganise son activité dans l'assistance à la clientèle. A compter de l'an prochain, le numéro un helvétique des télécommunications va transférer les quelque 1000 salariés que compte son secteur d'assistance à domicile à sa filiale Cablex, active elle dans la planification, la construction et l'entretien de réseaux.

Forte de l'effectif de l'assistance technique à domicile, Cablex comptera pas moins de 2500 collaborateurs, indique vendredi l'entreprise née en 2001 après l'externalisation par Swisscom de son département Construction de réseaux et sa maison-mère. L'opérateur historique explique que les demandes d'interventions à domicile n'ont cessé de reculer ces dernières années, alors qu'elles ont suivi un mouvement inverse du côté de Cablex.

Vive concurrence

Swisscom précise avoir opté pour une fusion des activités Customer Field Service avec Cablex afin d'assurer des perspectives aux employés de son unité d'assistance au domicile de la clientèle en dépit du recul de la demande. L'unité Customer Field Service offre une assistance chez le client même et réalise des installations, des mises en service, des travaux de maintenance ainsi que la résolution de dérangements.

Dans un communiqué distinct, Syndicom indique qu'il entamera au cours des prochaines semaines des négociations avec Swisscom concernant les conditions de transfert des employés de services d'assistance à domicile. Le syndicat précise qu'il interviendra en cas de problèmes.

Le syndicat Transfair juge pour sa part la fusion comme représentant une réponse logique à une vive concurrence ainsi qu'au développement de la technologie, à la base du recul de la demande. Transfair, qui entend aussi accompagner le processus, indique prendre au sérieux les craintes des employés concernés, malgré les bonnes conditions de travail qu'offre Cablex. (ats/nxp)

Créé: 22.03.2019, 15h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.