Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 21:39

Mode Tally Weijl ferme un quart de ses boutiques, en Suisse aussi

L'enseignement de vêtements va fermer 200 de ses 800 magasins dans le monde. L'objectif serait de renforcer sa présence sur internet.

La chaîne de magasins actuellement 635 personnes en Suisse.

La chaîne de magasins actuellement 635 personnes en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chaîne de magasins de mode Tally Weijl va fermer 200 de ses 800 magasins au niveau international et se retirer complètement de la Bulgarie. En Suisse, l'enseigne va fermer entre cinq et dix de ses 81 magasins. L'entreprise affirme cependant avoir assuré son financement.

L'objectif de Tally Weijl est de renforcer sa présence sur internet et de ne conserver que les magasins qui s'intègrent dans la stratégie multi-canal de distribution, a précisé la société lundi dans un communiqué.

Pas de déclaration

La chaîne de magasins, qui emploie actuellement 635 personnes en Suisse et une quarantaine de salariés auprès de partenaires, n'a pas fait de déclaration sur les éventuelles conséquences pour l'emploi.

Au niveau international, outre le retrait du marché bulgare, l'entreprise va céder à des preneurs de franchise ses magasins en Croatie et Serbie. Tally Weijl a parallèlement indiqué avoir assuré son financement, en renforçant ses fonds propres de 27 millions de francs et en obtenant des crédits d'urgence pour un total de 24,7 millions. (ats/Le Matin)

Créé: 29.06.2020, 15h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.