Lundi 6 avril 2020 | Dernière mise à jour 19:55

Médias Tamedia se réorganise et devient TX Group

Tamedia va prendre le nom de TX Group, pour «Technology Exchange». Les actionnaires doivent encore approuver la transformation.

L'actuel président du conseil d'administration, Pietro Supino, assumera la direction de TX Group.

L'actuel président du conseil d'administration, Pietro Supino, assumera la direction de TX Group. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tamedia concrétise sa réorganisation et change de nom. Apportant une dernière touche à l'opération, qui vise à regroupera ses quatre unités d'affaires dans une société holding, le groupe de médias zurichois prendra la raison sociale de TX Group. L'actuel président du conseil d'administration, Pietro Supino, en assumera la direction.

TX Group, qui fait référence à «Technology Exchange», vise à symboliser la collaboration interdisciplinaire, la confiance dans les possibilités des technologies nouvelles et l'innovation, écrit mardi Tamedia. De type holding, la nouvelle organisation comportera quatre entreprises largement indépendantes dotées de leur propre direction et conseil d'administration.

Tamedia avait fait part en juin dernier de son intention d'adopter une nouvelle structure basée sur quatre segments d'activités autonomes. Si conformément à cette dernière annonce Christoph Tonini quittera son poste de directeur général une fois la réorganisation sous toit, soit à fin juin 2020, il restera cependant au service de l'entreprise zurichoise, celui-ci étant appelé à rejoindra le conseil d'administration de TX Group, tout comme Pascale Bruderer.

Les actionnaires du groupe seront appelés à avaliser la nomination de l'actuel directeur général de Tamedia et de l'ex-conseillère aux Etats socialiste argovienne lors de l'assemblée générale ordinaire du 3 avril prochain. A cette date, Marina de Planta renoncera pour sa part à solliciter un nouveau mandat d'administratrice.

Assemblée générale extraordinaire

Auparavant, soit le 20 décembre prochain, les propriétaires se seront prononcés sur le nouveau nom du groupe et la modification des statuts qui s'y rapporte lors d'une assemblée générale extraordinaire convoquée à Zurich.

Comme indiqué l'été dernier, la direction générale de TX Group se composera à compter du 1er juillet 2020, de Pietro Supino, Samuel Hügli (Technologie & Ventures) et Sandro Macciacchini (Finances & Personnel). Les départements développement de l'entreprise, dirigé par Daniel Mönch (à partir du 1er juillet 2020), et de la communication, conduit par Patrick Matthey, resteront rattachés à la direction du groupe.

Les plateformes de rubriques et places de marché seront intégrées dans l'entreprise TX Markets dirigée par Christoph Brand, et après son départ pour prendre la tête de l'électricien Axpo, soit dès le 1er mai 2020 au plus tard, par Olivier Rihs, le directeur du Salon international de l'automobile à Genève, entré en fonctions en juillet dernier. Les affaires des commercialisation publicitaire seront regroupées au sein de Goldbach sous la responsabilité de Michi Frank.

Les publications gratuites, soit le secteur dit des médias pendulaires suisses et étrangers, seront elles rassemblées dans l'unité 20 minutes, sous la direction de Marcel Kohler. Enfin, les médias payants formeront Tamedia, entreprise que dirigeront conjointement Marco Boselli (journalisme) et Andreas Schaffner (services d'édition).

Assurances quant aux médias

La nouvelle organisation décentralisée vise à «créer les bonnes conditions pour la poursuite du développement dynamique de nos multiples activités», a relevé Pietro Supino, cité dans le communiqué. «Le journalisme et l'activité rédactionnelle, au-delà de leur importance économique, demeurent pour notre groupe un axe incontournable en faveur duquel je continuerai à m'engager personnellement en ma qualité d'éditeur, a-t-il cependant tenu à assurer.

Dès le 1er janvier 2020, Martin Kall prendra les fonctions de vice-président du conseil d'administration et «lead director» dans le sens du «Swiss Code of Best Practice for Corporate Governance», ajoute Tamedia. (ats/nxp)

Créé: 26.11.2019, 08h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.