Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Commerce de détail Tesco cède ses activités en Thaïlande et Malaisie

Le géant britannique des supermarchés veut se recentrer sur le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Europe centrale.

Le géant britannique des supermarchés compte 1967 magasins en Thaïlande sous l'enseigne Tesco Lotus.

Le géant britannique des supermarchés compte 1967 magasins en Thaïlande sous l'enseigne Tesco Lotus. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le géant britannique des supermarchés Tesco a annoncé lundi la cession de ses activités en Thaïlande et en Malaisie pour 8 milliards de livres (9,7 milliards de francs), ce qui va lui permettre de réduire la voilure à l'international et de récompenser ses actionnaires.

Tesco explique dans un communiqué avoir trouvé un accord avec le conglomérat thaïlandais CP pour lui vendre ces actifs à travers une opération qui devrait être bouclée au second semestre de cette année une fois obtenu l'accord des actionnaires et des régulateurs.

Le groupe britannique compte dans ces pays quelque 2000 magasins, dont 1967 en Thaïlande sous l'enseigne Tesco Lotus et 74 en Malaisie, et y emploie 60'000 personnes. Cette cession doit permettre à Tesco de se recentrer sur le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Europe centrale après avoir déjà considérablement réduit sa présence à l'international ces dernières années.

Le groupe était notamment sorti de Corée du sud en 2015 et de Turquie en 2016. Surtout, Tesco entend faire un geste envers ses actionnaires et leur reverser 5 milliards de livres de dividende exceptionnel grâce à l'argent tiré de la vente des activités en Thaïlande et Malaisie.

Réductions de coûts

«Cette vente nous permet de simplifier un peu plus le groupe et de créer beaucoup de valeur pour les actionnaires», selon Dave Lewis, directeur général de Tesco, qui doit quitter son poste cet été.

Sous son impulsion, Tesco a mené depuis 2016 un plan de redressement centré sur les réductions de coûts afin de se relever d'années de performances financières décevantes et d'un scandale comptable. Ses résultats se sont améliorés ces derniers temps notamment grâce à l'acquisition du grossiste britannique Booker et malgré un contexte difficile pour le commerce au Royaume-Uni.

Le groupe est notamment confronté dans le pays à une intense concurrence des enseignes allemandes de maxi-discount Aldi et Lidl ou des distributeurs en ligne, qui tirent les prix vers le bas et contestent la domination des acteurs historiques.

Tesco est toutefois toujours le numéro un incontesté du secteur au Royaume-Uni avec une part de marché de 27,2% selon les derniers chiffres du cabinet Kantar. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2020, 09h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.