Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 22:34

Suisse Tesla entre sur le marché suisse des batteries

La Suisse est le quatrième pays européen dans lequel la batterie domestique Powerwall est disponible.

Pour un ménage disposant de 130 m2, Tesla estime la consommation électrique à 20 kilowattheures (kWh).

Pour un ménage disposant de 130 m2, Tesla estime la consommation électrique à 20 kilowattheures (kWh). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fabricant de voitures Tesla a mis un pied dans le marché suisse des batteries domestiques avec son produit Powerwall. Cette batterie est chargée grâce à une installation solaire installée sur le toit et emmagasine l'excès d'énergie produite pendant la journée.

Powerwall permet ainsi de réduire la dépendance au réseau électrique, a indiqué mardi Robert Bruchner, le responsable de la division énergie pour les pays germanophones de Tesla, lors d'une conférence de presse à Zurich.

Pour un ménage disposant de 130 m2, Tesla estime la consommation électrique à 20 kilowattheures (kWh) et une batterie Powewall chargée offre une capacité de stockage de 13,5 kWh, a expliqué dirigeant sans toutefois donner de détails sur les objectifs financiers en Suisse avec ce nouvel article.

La Suisse est le quatrième pays européen dans lequel Powerwall est disponible. (ats/nxp)

Créé: 03.12.2019, 17h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.