Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 02:06

Suisse UBS lance un financement basé sur le Saron

Le Saron, taux d'intérêt de référence pour le franc, est calculé chaque jour par la Banque nationale suisse (BNS).

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

UBS s'adapte aux changements qui interviennent dans le domaine des taux d'intérêt. La grande banque lance en Suisse le premier financement immobilier reposant sur le taux de référence Saron (Swiss Average Rate Overnight), calculé par la BNS.

Cette offre sera testée dans le cadre d'un projet pilote mené avec des clients sélectionnés et des financements supérieurs à 25 millions de francs, indique vendredi le numéro un bancaire helvétique. Ces ballons d'essai permettront d'acquérir de l'expérience. Le géant zurichois prévoit de proposer des hypothèques Saron l'année prochaine à plus grande échelle.

Le Saron est un taux d'intérêt de référence pour le franc. Il est calculé quotidiennement sur la base des transactions réalisées et des prix pratiqués sur le marché monétaire helvétique et géré par la Bourse suisse.

La BNS a introduit cet été son propre taux directeur, qui a remplacé le Libor (London Interbank Offered Rate), calculé à Londres et dont l'avenir est incertain. Les hypothèques Libor font partie du paysage suisse du crédit depuis fort longtemps. (ats/nxp)

Créé: 29.11.2019, 11h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.