Lundi 27 janvier 2020 | Dernière mise à jour 22:17

Économie L'Ukraine va bénéficier d'un prêt du FMI

Satisfait par les actions du président Volodymyr Zelensky, le FMI va prêter près de 5,5 milliards de francs à l'Ukraine.

Volodymyr Zelensky a été élu avec la promesse de combattre la corruption et cela a plu au FMI.

Volodymyr Zelensky a été élu avec la promesse de combattre la corruption et cela a plu au FMI. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé samedi avoir trouvé un accord de principe avec l'Ukraine en vue d'un prêt d'environ 5,5 milliards de dollars, pour relancer une économie en difficulté. Le prêt, prévu sur trois ans, doit encore être approuvé par la direction et les États membres du FMI.

Il dépend également de «la mise en oeuvre d'un ensemble d'actions préalables», dont le renforcement de l'indépendance de la justice et la lutte contre la corruption, a indiqué dans un communiqué la directrice générale du Fonds, Kristalina Georgieva, à l'issue d'une conversation téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

«Le président et moi sommes convenus que la réussite économique de l'Ukraine dépend de manière cruciale du renforcement de l'État de droit et de l'intégrité du pouvoir judiciaire, et de la réduction des intérêts personnels dans l'économie», a-t-elle expliqué. «Il est essentiel de sauver les progrès réalisés dans l'assainissement du système bancaire et de recouvrer les coûts élevés pour les contribuables des restructurations de banques», a-t-elle ajouté.

«Progrès impressionnants»

Kristalina Georgieva a délivré un satisfecit au chef de l'État élu en avril, saluant les «progrès impressionnants que lui et son gouvernement ont effectués ces derniers mois pour faire avancer les réformes et poursuivre des politiques économiques saines». Volodymyr Zelensky a été élu avec la promesse de combattre la corruption, alors que les Occidentaux pressent Kiev de réduire l'influence de son oligarchie.

Le pays s'est retrouvé sous le feu des projecteurs avec les pressions exercées par le président américain Donald Trump sur son homologue pour enquêter sur les activités en Ukraine de la famille du candidat démocrate à l'élection présidentielle Joe Biden. Le prêt du FMI succéderait à un autre de 3,9 milliards de dollars, accordé en décembre 2018, et dont un seul versement de 1,4 milliard a pu être effectué. (ats/nxp)

Créé: 08.12.2019, 01h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.