Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 13:48

Suisse Les véhicules d'occasion se vendent moins bien

La cote des voitures d'occasion continue de baisser en Suisse, selon les chiffres communiqués par Eurotax.

Depuis le début de l'année, 630'226 véhicules d'occasion ont changé de mains, soit 13'022 de moins (-2%) que l'année dernière sur la même période.

Depuis le début de l'année, 630'226 véhicules d'occasion ont changé de mains, soit 13'022 de moins (-2%) que l'année dernière sur la même période. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les affaires sont toujours en repli sur le marché suisse des véhicules d'occasion. Fin septembre, et pour le septième trimestre consécutif, les véhicules d'occasion ont été moins vendus comparé à la même période de l'année précédente, a indiqué Eurotax mardi dans son relevé.

Depuis le début de l'année, 630'226 véhicules d'occasion ont changé de mains, soit 13'022 de moins (-2%) que l'année dernière à la même période. Par rapport à 2017, le repli est de 3,1%. Les revendeurs de véhicules d'occasion font face à une demande et à des prix très différents selon les régions.

Le cabinet Eurotax estime toutefois qu'ils s'adaptent bien, dans la mesure où le nombre de jours où les voitures d'occasion (2 à 4 années d'ancienneté) sont proposées à la vente a diminué fin septembre à 64 jours, soit deux jours de moins qu'un an plus tôt. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2019, 13h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.