Dimanche 21 octobre 2018 | Dernière mise à jour 11:27

Automobile Volkswagen boucle une année «remarquable»

La marque allemande, éclaboussée par le sandale des moteurs truqués en 2015, publiera d'excellents résultats en 2017.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nombre record de véhicules vendus et baisse des dépenses: Volkswagen (VW) a vécu un excellent exercice 2017. Le numéro un européen du secteur semble ainsi s'être remis du scandale, qui a éclaté en septembre 2015, des émissions de certaines voitures diesel, une affaire qui a coûté au groupe des milliards d'euros d'amendes et de pénalités.

«(L'année 2017) sera certainement assez remarquable en termes opérationnels», déclare le président du directoire de VW, Matthias Müller, dans le cadre d'un entretien publié par le magazine Welt am Sonntag. Volkswagen doit publier ses résultats annuels détaillés le 13 mars.

Fin novembre, le président du directoire du groupe aux 12 marques (dont VW, Audi, Porsche, Skoda ou encore Seat) avait dit que le record de 10,3 millions de voitures vendues en 2016 était bien parti pour être battu cette année vu des tendances de novembre et de décembre.

Objectifs relevés

Fin octobre, le constructeur a relevé son objectif de bénéfice annuel dans la foulée de l'annonce d'un bénéfice d'exploitation largement supérieur aux attentes au troisième trimestre, grâce notamment aux économies réalisées par son pôle automobile.

Le 20 novembre, Volkswagen a en outre relevé ses objectifs de ventes pour 2020 grâce à la demande croissante pour ses nouveaux modèles de SUV dans des marchés émergents comme le Brésil ou la Russie et a également revu à la hausse sa prévision d'un bénéfice imposable en dépit d'une augmentation de ses investissements dans les véhicules électriques.

Il y a deux semaines, le directeur financier du groupe Frank Witter a dit que Volkswagen s'attendait à sortir pour quatre à cinq milliards d'euros de liquidités l'an prochain en lien avec le scandale du Dieselgate. L'estimation pour 2018 est inférieure à celle de 17 milliards d'euros au maximum retenue pour cette année.

Virage électrique

L'affaire du trucage des tests d'émissions des moteurs diesel a coûté au groupe allemand plus de 25 milliards d'euros (29 milliards de francs) depuis 2015 et contribué à un virage stratégique dans l'industrie automobile, les constructeurs portant désormais leurs efforts sur le développement de véhicules électriques.

A quelques jours de la fin de 2017, le titre Volkswagen est en hausse de 26,7% depuis le début de l'année, rompant ainsi avec trois années de baisse de suite, dont un plongeon de 27,6% en 2015, année de révélation du scandale des émissions.

Par rapport à son record de 262,45 euros atteint en mars 2015, l'action, qui a clôturé vendredi dernier à 169 euros, reste en repli de 38,5%. Sur la même période, l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes n'a cédé que 10,6%. (ats/nxp)

Créé: 26.12.2017, 11h50

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters