Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 16:21

Fédérales 2015 UDC et PLR vainqueurs aussi au Conseil des Etats?

Selon une analyse, la droite pourrait, comme au National, dominer également la Chambre des cantons. Le centre pourrait même disparaître.

Le PLR devrait être le grand vainqueur avec potentiellement 5 sièges en plus. L'UDC pourrait elle en glaner 3.

Le PLR devrait être le grand vainqueur avec potentiellement 5 sièges en plus. L'UDC pourrait elle en glaner 3. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les élections au Conseil des Etats devraient suivre une tendance proche de celle du National, la stabilité en plus. Le PLR et l'UDC seraient dans le camp des vainqueurs et les petits partis du centre pourraient même disparaître de la Chambre des cantons.

Comme au National, l'ats s'est basée sur les analyses de ses bureaux régionaux pour brosser le portrait de la Chambre des cantons qui sortira des urnes non pas le 18 octobre, mais quelques semaines plus tard, deuxièmes tours obligent. L'élection s'y déroule selon le système majoritaire, à l'exception du Jura et de Neuchâtel.

Comme au National, le PLR pourrait être le grand vainqueur. Il peut raisonnablement prétendre à un siège supplémentaire (deux gains à Uri et Nidwald et une perte en Argovie). Et si tout lui sourit, il peut en ravir jusqu'à cinq, par exemple en Valais, voire, à l'extrême, dans les cantons de Vaud, Fribourg, Soleure et Bâle-Campagne, alors qu'il pourrait en égarer un à Obwald.

Trois fauteuils de plus pour l'UDC?

L'UDC devrait maintenir ses forces. Mais les enjeux sont suffisamment ouverts dans certains cantons que le parti est en droit d'espérer jusqu'à trois fauteuils de plus, dans les cantons de Berne, Argovie, Obwald et Lucerne, sachant qu'il peut en perdre un à Schwyz. Celui de l'indépendant Thomas Minder, qui siège dans le même groupe, est logé à la même enseigne à Schaffhouse.

Le PS a des chances de gagner un fauteuil à Zurich où il est déjà à son plus fort historique. Il tient aussi une occasion en Valais, mais dans une moindre mesure. Faibles également, mais pas exclus, sont les risques de voir a contrario ses sortants prendre des vestes à Berne et à Bâle-Campagne.

PDC sur le balan

On ignore en revanche si le PDC se trouvera dans le camp des vainqueurs ou des perdants. Il a certes plus de chances de sourire, avec de bonnes perspectives dans les cantons d'Argovie et d'Obwald, contre un revers possible à Nidwald. De manière plus aléatoire mais à ne pas écarter, le PDC a aussi une maigre chance à Schwyz et de petits soucis en Valais, à Fribourg et Soleure.

Le PDC tient ainsi dans ses mains le droit de rester le premier parti de la Chambre, avec ses 13 élus. Avec onze sénateurs chacun, le PS et le PLR sont cependant en situation de le lui ravir.

Si les Verts n'ont apparemment pas trop de cheveux gris à se faire pour leurs deux élus lémaniques, tel n'est pas le cas des autres petits de la Chambre des cantons. Les Vert'libéraux ne sont pas loin de tout perdre.

Leurs deux sortants à Zurich et Uri ne se représentant pas, il sera très difficile à leurs successeurs de résister à la forte concurrence, même si à Zurich ce rôle est tenu par le président du parti national Martin Bäumle. Quant au PBD, il a un peu plus de chance de conserver son unique mandat, même si, à Berne, Werner Luginbühl n'aura pas la partie facile. (ats/nxp)

Créé: 08.10.2015, 11h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.