ACCUEIL 20.10.2017 Mis à jour à 16h07

Euro 2016 Paul le poulpe sera-t-il détrôné par l'EPFL?

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne a développé une plate-forme pour prévoir les résultats des matches.

Le site s'appuie sur divers critères pour prévoir le résultat des matches.

Le site s'appuie sur divers critères pour prévoir le résultat des matches. Image: Capture d'écran de Kickoff.ai

Galerie photo

Découvrez l'hôtel de la Nati pour l'Euro 2016

Découvrez l'hôtel de la Nati pour l'Euro 2016 L'équipe de Suisse prend ses quartiers à Montpellier lundi 6 juin, à cinq jours du début de la compétition en France.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le site Kickoff.ai prédira le résultat des matches de l'Euro, dès le premier tour. Cette création de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), oeuvre de trois chercheurs passionnés de football, estime que le match d'ouverture opposant la France à la Roumanie sera remporté par les Bleus, vendredi. Elle pronostique aussi la victoire des Suisses face aux Albanais, samedi, selon un communiqué.

«Il existe de nombreux sites de prédictions qui se basent sur les résultats précédents des équipes nationales. Notre système se base sur les performances individuelles de chacun des onze joueurs dans leur club, ce qui nous permet d’utiliser les données de milliers de matchs», explique Victor Kristof, l'un des trois chercheurs à la base de cette plate-forme. Et de préciser: «Nous cherchons non seulement à établir quelle équipe est meilleure que l’autre, mais surtout, à quantifier cette différence».

«Le football n'est pas une science exacte»

Pour ce faire, des algorithmes d’apprentissage (machine learning) et du data mining ont été utilisés pour développer un modèle plus précis que les systèmes traditionnels. Les prévisions s'appuient ainsi sur les performances propres de chaque joueur, mais aussi sur le temps passé sur la pelouse, l'issue du match ou le fait que le match s'est déroulé ou non à domicile.

Les résultats des rencontres de l'Euro 2012, testés a posteriori, ont donné de meilleures prédictions que les moyens traditionnels, révèle encore le communiqué de l'EPFL.

«Nos prédictions sont des probabilités, le football n’est pas une science exacte. Il y aura toujours un facteur chance, heureusement pour les spectateurs!», pondère Victor Kristof.

(comm/cbx/nxp)

Créé: 09.06.2016, 10h36


Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Sondage

La Suisse affrontera l'Irlande du Nord en barrages. Va-t-elle se qualifier pour la Coupe du monde?



Les chroniqueurs du Matin Dimanche