Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:12

Braconnage Près de 10'000 tortues entassées: «C'était horrible»

Très exactement 9'888 tortues radiées, entassées les unes sur les autres, ont été découvertes dans une petite maison de la ville de Tuléar, à Madagascar.

Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La découverte était épouvantable! L'Agence environnementale malgache et la police ont récemment trouvé 9'888 tortues radiées, dont 180 déjà mortes, entreposés dans une petite maison de la ville de Tuléar située au sud-ouest de l'île de Madagascar, a rapporté The National Geographic.

«Vous ne pouvez pas imaginer. C'était horrible. Il y avait des tortues dans la salle de bain, dans la cuisine, partout dans la maison. (...) Des planches avaient été clouées entre les pièces afin de contenir les animaux», a raconté Soary Randrianjafizanaka, responsable régionale de l'Agence, cité par le magazine.

Ces malheureuses étaient destinées à la vente, principalement comme animaux de compagnie.

Sur place, deux hommes ont été surpris par la police en train d'enterrer dans le jardin des bêtes mortes. Ils ont été arrêtés tout comme la propriétaire des lieux. Toutefois, il ne s'agirait que des exécutants et non des cerveaux de l'organisation. «Nous ne savons pas qui est le patron de l'organisation, mais nous savons qu'il y en a un», a assuré la responsable.

Les tortues radiées - menacées par la déforestation et le braconnage - ont été rapidement évacuées vers un centre de réhabilitation situé à Ifaty, au nord de Tuléar. Les animaux ont bénéficié des meilleurs soins possibles. Mais une semaine après leur déportation, 574 d'entre elles sont décédées de déshydratation.

Les survivantes resteront captives afin de les préserver du braconnage. Il semblerait que la population de cette espèce - particulièrement appréciée pour les motifs étoilés complexes sur leur carapace - a été divisée par quatre à Madagascar.

Créé: 23.04.2018, 12h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.