Dimanche 24 juin 2018 | Dernière mise à jour 11:07

Etats-Unis Après 18 ans, elle apprend avoir été kidnappée par sa «mère»

Une quinquagénaire a été condamnée vendredi à 18 ans de prison pour avoir enlevé un bébé qu'elle a élevé comme son enfant.

La jeune Kamiyah a vécu 18 ans de bonheur avec une femme qu'elle prenait pour sa mère.

La jeune Kamiyah a vécu 18 ans de bonheur avec une femme qu'elle prenait pour sa mère. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une Américaine âgée de 52 ans a été condamnée vendredi à une peine de 18 ans de prison pour avoir enlevé un bébé en 1998 à Jacksonville (Floride). Pendant 18 ans, Gloria Williams a élevé la petite fille comme si elle était son propre enfant. Pendant tout ce temps, la police n'a cessé de chercher Kamiyah Mobley: plus de 2500 pistes ont été exploitées avant que les enquêteurs mettent enfin la main sur la jeune femme, grâce à un informateur anonyme, raconte «People».

Le 10 juillet 1998, Gloria Williams s'était déguisée en sage-femme et avait kidnappé la petite Kamiyah. Elle l'avait emmenée dans la petite ville de Walterboro (Caroline du Sud), où l'enfant avait coulé des jours heureux. A l'ouverture de son procès, la quinquagénaire a raconté avoir fait une fausse couche juste avant l'enlèvement. «J'avais l'impression d'être sur pilotage automatique. Ma vie était hors de contrôle et là, j'ai tout perdu», a-t-elle témoigné.

«Je suis ta mère Kamiyah! Je suis ta mère»

Cette affaire est un crève-coeur pour tout le monde. «Il n'y a ni gagnant, ni perdant», a d'ailleurs déclaré le juge à l'énoncé du verdict. Gloria Williams est condamnée à passer plusieurs années derrière les barreaux, Kamiyah perd la seule mère qu'elle ait jamais connue et la maman biologique de la jeune femme sait qu'elle ne tissera jamais de véritable lien avec sa fille. «Je suis encore blessée. Quand vous vous adressez à mon enfant, c'est mon enfant. Je suis ta mère Kamiyah! Je suis ta mère», avait-elle déclaré en mai dernier.

L'accusée à assuré à la mère biologique de Kamiyah qu'elle n'avait jamais eu l'intention de lui faire du mal. La jeune femme, elle, n'était pas présente au tribunal lors de la lecture du verdict. «Elle essaie désormais de comprendre ce que signifie le fait que la femme qu'elle a toujours connue comme sa mère passe 18 ans en prison. Mais dans le même temps, elle comprend que Gloria méritait d’être tenue responsable de ses actions», a déclaré son avocat. (Le Matin)

Créé: 11.06.2018, 19h44


Sondage

Serbie-Suisse: La célébration de l'aigle de Xhaka et Shaqiri vous a-t-elle choqué?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.