Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Canada A 19 ans, il est flashé à 308 km/h

Un jeune homme a emprunté la Mercedes de son père puis a dépassé de 208 km/h la vitesse autorisée, en plein trafic.

La Mercedes du chauffard a été saisie par les forces de l'ordre.

La Mercedes du chauffard a été saisie par les forces de l'ordre. Image: Police Ontario

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samedi soir sur une portion d'autoroute du sud-ouest de Toronto, «les policiers ont peut-être regardé à deux fois les chiffres qu'ils ont vu s'inscrire sur leur écran de contrôle après avoir flashé un bolide», écrit «Le Parisien». Le tronçon est limité à 100 km/h. Un chauffard venait de passer à 308 km/h…

Au volant se trouvait un jeune homme de 19 ans qui avait emprunté la Mercedes de son père. Il avait un passager, 19 ans également. Il est précisé qu’il y avait du trafic. Des automobilistes qui avaient vu passer le bolide ont d’ailleurs klaxonné pour montrer leur soulagement quand le jeune inconscient a été interpellé.

Triste record suisse pas battu

Dans une longue vidéo de plus de 13 minutes publiée sur Twitter le sergent Kerry Schmidt a dit toute sa sidération et son effarement pour le «pire excès de vitesse» dont il a jamais entendu parler. C’est «incroyable», commente-t-il, avant de noter que plus de 300 km/h, ça revient en gros à traverser un terrain de football en une seconde. «Ça aurait pu se transformer en un terrible accident, l'autoroute Queen Elizabeth n'est pas un circuit de course», lâche-t-il encore.

Le permis du chauffard a été suspendu et le véhicule confisqué durant sept jours, comme le veut la procédure locale. Le jeune homme devra répondre de conduite dangereuse devant la justice.

«Le Parisien» ajoute que le triste record européen en la matière n’a pas été battu: une Bentley Continental GT flashé à 324 km/h sur une route limitée à 120 km/h en Suisse. Il s’agissait en effet d’un Genevois arrêté après cette incroyable pointe de vitesse sur l’A1, entre Coppet et l’échangeur du Vengeron, en 2011.

La réaction du sergent Kerry Schmidt.

R.M.

Créé: 11.05.2020, 18h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.