Lundi 21 août 2017 | Dernière mise à jour 15:36

Autriche 20 ans de réclusion pour un prédicateur du djihad

L'homme de 34 ans avait convaincu plusieurs personnes d'aller combattre dans les rangs de l'EI.

devant le tribunal d Graz (Image - 13 juillet 2016)

devant le tribunal d Graz (Image - 13 juillet 2016) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un prédicateur musulman, considéré comme la figure centrale de la propagande djihadiste en Autriche, a été condamné à vingt ans de réclusion dans la nuit de mercredi à jeudi. L'homme de 34 ans avait convaincu plusieurs personnes d'aller combattre pour l'Etat islamique au Moyen-Orient.

Le condamné, originaire de Bosnie, a été reconnu coupable par le tribunal de Graz d'appartenance à une organisation terroriste et criminelle et d'instigation d'assassinat à caractère terroriste.

Ce prédicateur de Vienne connu sous le nom d'«Ebu Tejma», qui officiait également dans d'autres villes autrichiennes, dans le sud de l'Allemagne et dans des fiefs salafistes de Bosnie, a été décrit par l'accusation comme «une figure clé de la propagande» du groupe EI.

«Lavage de cerveau»

Charismatique, l'homme a fait subir à des dizaines de jeunes de 14 à 30 ans un véritable «lavage de cerveau», selon le ministère public. Il a conduit nombre d'entre eux à partir combattre pour le groupe EI en Syrie, comme en ont témoigné les familles de ces jeunes gens, entendues durant le procès.

Il avait été arrêté lors d'un vaste coup de filet dans les milieux djihadistes autrichiens en 2014 et a toujours nié les faits.

Un second accusé a écopé de dix ans de prison pour avoir participé à ces recrutements et avoir lui-même participé à des assassinats en Syrie dans les rangs du groupe EI.

250 suspectés

Plusieurs procès ont été ouverts en Autriche pour incitation ou participation au djihad. Plus de 250 individus vivant en Autriche sont soupçonnés par les autorités d'activités en relation avec le djihad, dont une majorité de personnes d'origine tchétchène et bosniaque.

Parmi eux figurent 70 personnes accusées d'avoir pris directement part à des combats. A ce jour, au moins 40 djihadistes partis d'Autriche sont morts en combattant avec l'EI, selon le ministère de l'intérieur. (ats/nxp)

Créé: 14.07.2016, 05h34


Sondage

Pensez-vous qu'on vous met trop de pression au travail?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.