Dimanche 21 avril 2019 | Dernière mise à jour 11:00

Etats-Unis Arrêtée pour s’être vernie les ongles dans un avion

Une passagère a passé 10 heures dans une cellule pour avoir utilisé en vol un produit de maquillage qui sentait trop fort.

Jeanie Daniels au lendemain de sa mésaventure.

Jeanie Daniels au lendemain de sa mésaventure. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une Américaine a été emprisonnée pendant 10 heures pour avoir verni ses ongles dans un avion. Jeanie Daniels voulait se refaire une beauté pendant le vol Los Angeles – Houston de la Southwest Airlines. La jeune femme, qui se rendait dans la ville texane pour voir son fiancé, s’est donc mise à enlever l’ancien verni avec un dissolvant.

Mais la forte odeur du produit chimique a déplu au steward qui lui a demandé de ranger le flacon. «Je me suis excusée et j’ai rangé mes affaires de maquillage», a raconté Jeanie à CBS qui a rapporté hier sa mésaventure. «Mais dix minutes plus tard, je me suis dit que puisqu’il ne me restait plus que deux ongles à vernir, j'allais les teindre aux toilettes où je ne dérangerais personne.»

En sortant des cabinets, elle est toutefois tombée sur une hôtesse de l’air qui l’attendait en affichant un air excédé. Les deux femmes ont commencé à s’expliquer et le ton est monté. «Elle m’a poursuivie jusqu’à mon siège en me parlant si fort que je n’arrivais plus à placer un mot. Alors je me suis emportée et j’ai crié à l’hôtesse de cesser de râler», a déclaré Jeanie.

Durant tout le reste du vol, la jeune femme n’a plus eu affaire au personnel de bord. Ce n’est qu’en arrivant à Houston qu’elle s’est rendue compte que l’affaire n’allait pas en rester là. Deux policiers l’ont cueillie à la sortie de l’avion. Ils l’ont menottée devant tout le monde et emmenée dans une pièce où elle a subi un véritable interrogatoire en présence d’un autre passager qui servait de témoin et d’un membre de l’équipage.

Jeanie a ensuite été conduite dans un poste de police de la ville et inculpée pour «abus de langage» envers le personnel de bord. Finalement, un procureur est venu et a décidé d'abandonner les charges. Après avoir passé plus de 10 heures en cellule, la malheureuse passagère se demande encore si elle aura des problèmes la prochaine fois qu’elle voudra prendre un avion?

La compagnie a refusé de commenter l’affaire dans les détails. Elle s’est contentée de diffuser un communiqué rappelant que «Southwest Airlines est responsable de la sécurité de tous ses passagers et employés», avant de préciser que «Jeanie Daniels a été arrêtée pour une altercation avec un membre d’équipage de la Southwest Airlines à bord du vol Los Angeles – Houston en 26 février dernier.» (Le Matin)

Créé: 07.03.2012, 16h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters