Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 14:13

Fribourg Au tribunal pour un ticket de parking pas vu

Un Fribourgeois se bat depuis l’été 2015 pour faire annuler une amende reçue à Bulle. La contractuelle n’aurait pas remarqué le billet de parking, placé côté conducteur…

Le trentenaire avait garé sa camionnette le long de la rue
de la Sionge et payé un ticket de stationnement valable jusqu’à 15 h 41. Une pervenche l’amendera à 15 h 19…

Le trentenaire avait garé sa camionnette le long de la rue de la Sionge et payé un ticket de stationnement valable jusqu’à 15 h 41. Une pervenche l’amendera à 15 h 19… Image: Sébastien Anex

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est une «affaire» pour le moins insolite sur laquelle devra se pencher le Tribunal de la Gruyère (FR) cet après-midi. Pièce à conviction: un banal ticket de parking, daté du 26 juin… 2015, et imprimé par un horodateur de la ville, sis rue de la Sionge. Une artère à sens unique longue de 400 m – parallèle à la Grand-Rue – avec zones de stationnement des deux côtés de la chaussée.

«Excès de zèle et de crapulerie»

Le climat était lourd en ce premier vendredi d’été; 26 degrés à l’ombre. Alors âgé de 37 ans, Cédric* – domicilié à une dizaine de kilomètres de Fribourg – se rendait à Broc (à côté de Bulle), où se tient chaque année un championnat de motocross. Le trentenaire avait d’abord fait une halte dans le chef-lieu de la Gruyère, pour y chercher sa nièce. «Comme j’étais un peu en avance, j’ai décidé de l’attendre en terrasse», témoigne l’automobiliste, qui tient à dénoncer ce qu’il considère comme un «excès de zèle et de crapulerie». «J’ai garé ma Mercedes Vito le long de la route, sur la droite, en face du petit parking de la Sionge, et ai inséré 1 fr. 70 dans le parcomètre. Comme j’avais laissé la fenêtre conducteur ouverte, j’ai glissé le ticket de stationnement sur la gauche du tableau de bord.» Grave erreur: la contractuelle ne le verra pas…

«Il devait être 15 h 15 lorsque je l’ai vue remonter la rue; je me souviens de m’être dit que j’avais encore le temps, ce qui était le cas: le billet prouve bien que j’avais jusqu’à 15 h 41», poursuit Cédric. La douloureuse de 40 fr. sera glissée derrière l’essuie-glace à 15 h 19. «C’était une agente de petite taille, et ma camionnette est assez haute. Mais ce n’est pas mon problème, ils doivent regarder des deux côtés du tableau de bord: ce ticket était parfaitement visible – j’étais en règle!»

Au téléphone, la police communale a expliqué au plaignant que son opposition serait vaine, dès lors que ledit récépissé aurait dû être placé côté passager. «Ça m’a fait sauter au plafond, c’est complètement aberrant: je mets toujours le reçu à cet endroit quand je vais me parquer en ville de Fribourg, et je n’ai jamais eu de prune!» fulmine le trentenaire.

L’ordonnance fédérale sur les amendes d’ordre ne prévoit en tout cas de sanction qu’en cas de ticket «placé de manière peu visible». Sans aucune mention de sa disposition derrière le pare-brise… idem sur le récépissé. «En principe, nos agents sont tenus de regarder des deux côtés du tableau de bord; c’est une question de bon sens», réagit le conseiller communal chargé de la Sécurité, Jérôme Tornare (UDC).

En maintenant son opposition, Cédric s’était vu infliger un «émolument» supplémentaire de 75 fr., prononcé par l’exécutif de Bulle. Avec les éventuels frais de justice en sus, ce sera quitte ou double.

*Prénom d'emprunt (Le Matin)

Créé: 13.03.2018, 12h45


Sondage

Vos vacances d'été, vous les préférez en juillet ou en août?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.