Dimanche 19 janvier 2020 | Dernière mise à jour 10:28

Amérique latine Brésil: braquage spectaculaire à l'aéroport

Trois assaillants ont été tués jeudi après avoir braqué un fourgon blindé dans un aéroport près de Sao Paulo.

Les policiers récupèrent le matériel des braqueurs, jeudi 17 octobre près de Sao Paulo.

Les policiers récupèrent le matériel des braqueurs, jeudi 17 octobre près de Sao Paulo. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le braquage spectaculaire d'un fourgon blindé dans un aéroport brésilien s'est soldé jeudi par la mort de trois assaillants, l'un d'eux ayant été abattu à l'issue de la prise en otages d'une femme et son bébé dans une maison proche du terminal.

La police a confirmé à l'AFP la mort de trois des braqueurs qui ont semé la panique plusieurs heures durant dans la région de l'aéroport de Viracopos, près de Campinas, à une centaine de kilomètres de Sao Paulo.

Les assaillants - dont le nombre total reste inconnu - sont arrivés en milieu de matinée dans le terminal de fret, un entrepôt situé à l'écart de la zone réservée aux passagers, à bord de deux véhicules similaires à ceux utilisés par les autorités aéroportuaires.

Prise d'otages

La police est intervenue après que les voleurs se sont emparés du contenu d'un fourgon blindé de transport de fonds. Le montant de la somme dérobée n'a pas été révélé par les autorités. Un échange de tirs nourris au sein même du terminal s'est soldé par la mort de deux assaillants et un agent a été blessé.

L'entreprise en charge de la gestion de l'aéroport a fait savoir que les vols avaient été suspendus pendant vingt minutes.

Un des braqueurs qui tentait de s'enfuir est entré dans une maison du voisinage et a pris en otage une femme et son bébé de dix mois. Après deux heures de négociations infructueuses, le preneur d'otage a été abattu par un tireur d'élite.

Il y a trois mois, un chargement d'or d'une valeur de 30 millions de dollars avait été volé lors d'un autre braquage spectaculaire au modus operandi similaire à l'aéroport international de Sao Paulo. (afp/nxp)

Créé: 17.10.2019, 23h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.