Mercredi 22 janvier 2020 | Dernière mise à jour 08:52

Asie Chine: un trou s'ouvre dans une rue, 6 morts

Un bus a été englouti par la chaussée dans une ville du nord-ouest de la Chine, faisant six morts et 10 disparus.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un gigantesque trou s'est soudainement formé sur une route d'une grande ville de Chine, engloutissant un autobus rempli de passagers, a rapporté mardi un média officiel, qui fait état de 6 morts et 10 disparus.

Le bitume d'une rue très fréquentée de Xining, capitale provinciale du Qinghai (nord-ouest), a cédé lundi vers 17H30 (10H30 en Suisse), avalant à moitié le véhicule et entraînant une explosion, a indiqué la télévision publique CCTV.

Une vidéo publiée par l'agence de presse China News Service montre des passants affolés s'écartant de la cavité qui s'est formée devant un arrêt d'autobus, et le bus pratiquement à la verticale dans le trou.

Les opérations de secours se poursuivent et une enquête est en cours afin de déterminer l'origine de l'accident, a souligné CCTV, précisant que 16 personnes, blessées, étaient «dans un état stable».

Opérations de secours

Des photos publiées par l'agence de presse officielle Chine nouvelle montrent les opérations de secours, avec des pelleteuses en action et une grue de construction extrayant l'autobus du trou, qui s'est formé devant un hôpital.

Il ne s'agit pas du premier incident de ce type en Chine. En 2016, plusieurs passants étaient tombés dans un trou qui s'était soudainement ouvert dans une rue de la ville de Zhengzhou, la capitale de la province du Henan (centre). Une enquête des pompiers avait indiqué que cet effondrement a pu être provoqué par des canalisations enfouies sous la route, et qui auraient cédé sous la pression des eaux de pluie.

En 2013, cinq personnes étaient décédées lorsqu'une cavité profonde de 10 mètres s'était brusquement ouverte aux portes d'un quartier industriel de Shenzhen (sud). (afp/nxp)

Créé: 14.01.2020, 04h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.