Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 14:13

Etats-Unis Coincé sous sa voiture, il est sauvé par un enfant de 9 ans

Un habitant de la Caroline du Sud a bien cru mourir, le week-end dernier. Heureusement, un petit garçon a été son ange-gardien.

C'est une Ford Mustang de ce genre qui est retombée sur Allen Clemmons.

C'est une Ford Mustang de ce genre qui est retombée sur Allen Clemmons. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le week-end dernier, Allen Clemmons a bien cru que sa dernière heure était arrivée. Alors qu'il bricolait sa Ford Mustang, derrière sa maison, la voiture a glissé du cric qui la maintenait en hauteur.

Le véhicule est alors tombé sur Allen. Coincé, l'homme a tenté d'appeler à l'aide mais personne ne l'a entendu, «J’avais vraiment du mal à respirer», explique-t-il à NBC.

Alors qu'Allen Clemmons hurlait une dernière fois, le jeune Malachi s'est rendu compte du drame qui se jouait non loin de lui. Le garçon de 9 ans a pris conscience d'un danger qui menaçait son voisin: «Il disait quelque chose comme s’il était coincé mais je ne comprenais pas ce qu’il voulait dire.»

Dirigé par Allen, l'enfant est parvenu a replacer le cric puis à l'actionner, afin de soulever légèrement la Mustang et ainsi permettre au pauvre bricoleur de respirer normalement. «Mon oncle m’a appris à utiliser un cric alors je savais comment faire », explique Malachi qui a, ensuite, alerté sa tante.

Un cric supplémentaire a pu être posé, permettant à Allen d'être enfin libéré. Le pauvre a été transporté en avion jusqu’à l’hôpital. Là, on lui a diagnostiqué six côtes cassées et le bassin fracturé.

«Je ne pense pas que j’aurais survécu 30 minutes de plus», déclare Allen qui estime que Malachi a été son ange-gardien. (Le Matin)

Créé: 14.03.2018, 10h38


Sondage

Vos vacances d'été, vous les préférez en juillet ou en août?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.